OM : McCourt a recadré Villas-Boas... qui s’excuse pour son coup de sang à Rennes !
André Villas-Boas (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

OM : McCourt a recadré Villas-Boas... qui s’excuse pour son coup de sang à Rennes !

En prélude de sa conférence de presse à la veille de la réception du Stade de Reims (19h), l’entraîneur de l’OM André Villas-Boas a présenté ses excuses à Jean-Claude Leblois.

La scène était surréaliste et a eu lieu peu avant 13h30 en conférence de pesse. Arrivé sur l’estrade juste après Alvaro Gonzalez, André Villas-Boas en est immédiatement reparti pour aller discuter avec les journalistes à l’extérieur ! Revenu quelques minutes plus tard, le coach de l’OM a lu une lettre dans laquelle il dit regretter son coup de sang avec le journaliste de La Provence Jean-Claude Leblois à Rennes mercredi (1-2).

« J’ai eu une réaction que je regrette mais le fond de ma pensée ne change pas, a-t-il déclaré. Je comprends les critiques sur la forme. Vos critiques sont justes. J’ai parlé avec Frank McCourt pour clarifier mes actions. Je suis prêt à m’excuser devant les journalistes. J’ai mal vécu ces deux articles qui attaquent mon intégrité. J’ai eu une réaction qu’une personne ne peut pas avoir et je veux passer à autre chose. Deux matches restent avant la trêve. Merci pour votre compréhension. »

Relancé dans la foulée par un journaliste sur les tensions dont il fait l’objet cette saison, AVB a clarifié les choses : « Je veux parler seulement du match contre Reims. Pas de l’incident, pas des tensions, ok ? »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OM

L'OM espère toujours décaler le match contre Lens

La suite ? Il a notamment été question de l’arbitrage de Clément Turpin à Rennes. « Il a été très autoritaire. J'attendais plus du meilleur arbitre français. C'est à lui aussi de faire son autocritique. Mais globalement, je suis content des arbitres. Il y a une régularité que j'apprécie beaucoup, même si l'OM est beaucoup cartonné, a-t-il poursuivi avant d’évoquer la fatigue de son équipe. Rongier, Kamara et Sakai sont fatigués, on est en zone d'alerte... Payet, Thauvin et Dario doivent jouer, je fais plus de rotation avec Radonjic, Ake ou Henrique... »

Concernant l’adversité du Stade de Reims, le coach de l’OM l’a déjà bien observé. « Reims est une équipe en 4-4-2 qui monte beaucoup avec les joueurs de côtés, Dia était plus sur le côté... Lille - PSG ? Un match nul si on bat Reims pourrait nous profiter. » Enfin, AVB a évoqué la reprise de l’entraînement après la trêve. « On reprendra le 29 décembre par une double séance. Si le match face à Lens (ndlr, 3 janvier) est décalé on reprendra le 31 », a-t-il conclu.