OM – Nîmes (1-2) : Mercato, Lirola, blessure... Les leçons de l'inquiétante défaite des Marseillais
Florian ThauvinCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

OM – Nîmes (1-2) : Mercato, Lirola, blessure... Les leçons de l'inquiétante défaite des Marseillais

L'OM a concédé une inquiétante défaite (1-2) ce samedi soir face à Nîmes, la lanterne rouge de Ligue 1. Au terme d'un match qui soulève des interrogations.

Zapping But! Football Club OM : les meilleures déclarations de l'année 2020

Trop inconsistants pour jouer le podium

André Villas-Boas a longtemps espéré pouvoir garder ses adversaires directs à hauteur avec deux matchs en retard jokers à jouer. Ce samedi soir, avec un seul match de retard, l'OM est à sept points du troisième, Lille. Cela répond à une certaine logique tant le Marseille de ce soir a montré un visage décevant. Maîtrisant le match à de trop rares instants où le manque d'efficacité aura été payé cash, les hommes de Villas-Boas ont ensuite montré une fébrilité défensive trop importante pour un prétendant au podium. Même la lanterne rouge de Ligue 1 s'en est délectée.

Milik, une arrivée toujours plus urgente

Pablo Longoria a eu beau jouer la montre avant la rencontre au micro de Telefoot, l'OM fait tout pour obtenir l'arrivée d'Arkadiuz Milik et au vu de la prestation phocéenne ce soir, on comprend encore mieux pourquoi. Les Phocéens, avec un joueur efficace devant, auraient pu détenir un large avantage à la pause. Mais le penalty loupé de Thauvin tout comme le raté de Benedetto à bout portant ne font que mettre en exergue les manques phocéens en terme d'efficacité. Le but de Benedetto en fin de match n'ayant pas suffi, Milik est d'autant plus attendu au tournant chez les Phocéens.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Le coup dur Boubacar Kamara

Comme si la soirée n'était pas déjà suffisamment douloureuse, André Villas-Boas va devoir composer avec un pépin particulièrement ennuyeux. En première période, Boubacar Kamara a rapidement laissé apparaître un problème à la cuisse avant de sortir quelques minutes plus tard, bien conscient qu'aucun risque ne pouvait être pris. Une blessure qui laisse penser que l'OM devra faire sans sa sentinelle pour la semaine qui arrive avec deux matchs. Une absence qui risque de donner quelques sueurs froides à Villas-Boas.

Lirola, un profil intéressant

Pol Lirola, le latéral espagnol arrivé de la Fiorentina il y a quelques jours, a connu sa première titularisation ce samedi soir. Et le nouveau défenseur marseillais a totalement justifié le profil qui était présenté. Le manque d'automatismes est évident et Lirola n'a pas franchement pesé sur le jeu, mais le défenseur montre une activité et un apport offensif qui pourront certainement être utiles aux Phocéens pour la fin de saison.