Jorge Sampaoli (OM)
Jorge Sampaoli (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CAMOUFLET

OM : Pierre Ménès donne un signe criant de la zizanie et craint un gros couac pour Sampaoli

Pierre Ménès a livré son analyse de la défaite de l’OM contre l’AS Monaco dimanche en clôture de la 27e journée de Ligue 1 au Vélodrome (0-1) et craint une fin en queue de poisson pour Jorge Sampaoli.

Zapping But! Football Club OM : les transferts les plus chers des Olympiens

L’OM a encore perdu des points précieux dans la course à la Ligue des champions en s’inclinant hier à domicile contre l’AS Monaco (0-1). « On a vu un OM désespérant. Pourtant, la compo de départ de Sampaoli semblait cohérente, a analysé Pierre Ménès sur son blog. Sauf que j’ai noté un truc : si ça amuse certains d’entre vous, faites donc un arrêt sur image sur le plan large de la 37e minute. Vous constaterez qu’aucun des dix joueurs de champ marseillais n’est dans sa position initiale. Cela fait un moment qu’on dénonce ce joyeux boxon et on a vraiment l’impression que les joueurs y perdent leur football. »

En première période, il serait malhonnête de dire que l’OM n’a pas proposé du jeu mais le manque de justesse technique, relevé par Jorge Sampapli et Daniel Riolo après coup, a grevé ses chances de mener au tableau d’affichage. « La première mi-temps olympienne était tout à fait cohérente, avec une domination globale et quelques occasions, confirme Ménès. Mais déjà, le but refusé à Lucas pour un hors-jeu très limite avait sonné comme un avertissement. Il faudra d’ailleurs m’expliquer comment on peut refuser ce but mais en accorder deux identiques lors de Nice-OM en Coupe de France. Encore une incohérence de plus… »

Après le repos, changement de décor total. Il faut dire que les Marseillais semblaient ne plus avoir de jus au bout de 50 minutes de jeu. Le problème me semble physique, je ne sais pas ce qu’ils font à l’entraînement mais les joueurs ont l’air cramés, a-t-il poursuivi. À l’arrivée, c’est un nouveau camouflet pour l’OM qui reste sur 1 point pris sur 9 et voit Rennes revenir à un point. Il ne faudrait pas que Sampaoli pousse le mimétisme avec Bielsa jusqu’à finir au pied du podium. Ce qui serait un terrible échec. »

Pour résumer

Pierre Ménès a livré son analyse de la défaite de l’OM contre l’AS Monaco dimanche en clôture de la 27e journée de Ligue 1 au Vélodrome (0-1) et craint une fin en queue de poisson à la Marcelo Bielsa pour Jorge Sampaoli.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.