OM - RC Lens (0-1) : des Marseillais "dégueulasses", des Sang et Or à la relance
Morgan Sanson et Jonathan GraditCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SURPRISE… OU PAS

OM - RC Lens (0-1) : des Marseillais "dégueulasses", des Sang et Or à la relance

En match en retard de la 9e journée, le RC Lens s'est imposé sur la pelouse du Vélodrome grâce à un but de Simon Banza (1-0). L'OM, en pleine tourmente, a été fantomatique.

Il y a quatre jours, l'OM s'est incliné à domicile contre Nîmes (1-2), lanterne rouge de L1. Un résultat extrêmement décevant mais les hommes d'André Villas-Boas avaient au moins eu le mérite de jouer pendant 45 minutes, les premières, se procurant deux grosses occasions plus un pénalty raté par Florian Thauvin. Ce soir, ils n'ont pas joué du tout. Dans ce match en retard de la 9e journée, ils ont d'abord été bloqués par le RC Lens pendant la première période avant de subir les attaques artésiennes en seconde, encaissant un but par Simon Banza (59e).

Accueillis par un énorme "Vous êtes dégueulasses" dans le virage sud, les Marseillais ont justifié les critiques de leurs supporters. En première période, ils n'ont tenté qu'un tir. En seconde, ça n'a pas été mieux. Tous les compartiments du jeu ont été d'une faiblesse incroyable, symbole d'un manque de confiance évident. En outre, Valentin Rongier est sorti blessé et Pape Gueye devrait le rejoindre à l'infirmerie, lui qui a eu le pied ouvert sur un contact. Que du négatif pour les Marseillais !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Des Sang et Or qui n'ont pas tremblé

Dans l'autre camp, les sourires étaient évidemment de mise. Et pour cause, le RC Lens n'avait pas gagné un seul match en 2021 ! Mais au Vélodrome, ça ne s'est pas vu du tout. Bien en place en première période, les hommes de Franck Haise ont d'abord attendu de voir si l'OM allait les mettre sous pression. Et puis, vu qu'ils n'ont pas été mis en danger une seule fois en seconde période, ils se sont enhardis après la pause et ont logiquement ouvert le score par Banza.

Ce but fut la conclusion logique d'une grosse période de domination dans le premier quart d'heure. Après l'ouverture du score, le Racing a continué à jouer, à se procurer des occasions, inversant les rôles puisqu'on aurait cru que c'était le Racing qui avait joué la C1 cette saison et l'OM qui était promu. Kalimuendo a même touché la barre dans les arrêts de jeu après avoir perdu un duel avec Mandanda. Après une telle performance, Lens peut espérer regarder de nouveau devant.