OM : Sampaoli, McCourt, son avenir, Alvaro Gonzalez se lâche
Credit Photo - Icon Sport
par Benjamin Danet
Conférence de Presse

OM : Sampaoli, McCourt, son avenir, Alvaro Gonzalez se lâche

A deux jours du match de Coupe de France de l'OM, face au Canet (dimanche, 21 heures), le défenseur Alvaro Gonzalez était face aux médias. Il avait des choses à dire.

Zapping But! Football Club OM : les joueurs en fin de contrat en 2021

Il était face aux journalistes il y a quelques minutes seulement. Lui, c'est le défenseur central de l'OM, Alvaro Gonzalez, nécessairement attendu sur la très riche actualité du club olympien. Arrivée de Jorge Sampaoli, rencontre avec Frank McCourt, retour sur les incidents de la Commanderie, Alvaro Gonzalez a répondu à tout. Propos retranscrits par le compte twitter du Phocéen.

L'état de l'OM aujourd'hui

"Il s'est passé beaucoup de choses, on a changé beaucoup de choses. Maintenant c'est positif, il va y avoir un nouveau coach. J'ai parlé avec Pablo. On avait besoin de changer beaucoup de choses. En deux matchs, j'ai l'impression qu'il s'est passé trois ans ! C'est comme ça ici."

Jorge Sampaoli

"On va changer des choses avec lui. Il a du caractère, je le connais un peu. C'est positif pour l'équipe. Je suis sûr que Sampaoli pense comme moi, il voudra qu'on gagne la coupe de France. Il faut accrocher l'Europa League, par le championnat ou la coupe. J'avais joué un match Séville-Espanyol contre lui, ça avait fini à 6-4 ! Il aime beaucoup l'attaque, l'intensité après le ballon, il va nous apporter de choses intéressantes."

L'avenir

"Oui je veux rester ici. Pablo va faire beaucoup de changements pour la saison prochaine, j'espère que ça ne sera pas moi ! J'ai parlé avec eux pour rester ici le plus longtemps possible. Je suis heureux ici."

McCourt

"On avait besoin de parler avec lui car c'est le boss de l'OM. C'était positif."

L'intrusion à la Commanderie

"Je n'ai pas de problème les supporters. Il y a beaucoup de choses fausses qui ont été dites. Avec moi c'est tranquille, je veux rester ici beaucoup de temps."