OM : un joueur a ulcéré Sampaoli, premières frictions en vue avec le groupe ?
Olivier Ntcham (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
APATHIE

OM : un joueur a ulcéré Sampaoli, premières frictions en vue avec le groupe ?

Jorge Sampaoli n’a pas été récompensé par certains choix à Nice samedi (0-3). Un joueur de l’OM l’a d’ailleurs particulièrement irrité sur le banc de touche de l’Allianz Riviera.

Zapping But! Football Club OM : nos voeux pour les Marseillais en 2021

Jorge Sampaoli a déjà perdu de son éclat. Invaincu après deux sorties en Ligue 1, l'intéressé a connu sa première défaite à l’OM hier en s’inclinant dans les grandes largeurs à Nice (0-3). Du coup, le technicien argentin n’a pas hésité à faire une analyse au vitriol après la rencontre.

« Au-delà d’une erreur ponctuelle, ce qui est inquiétant, c’est la désunion de l’équipe, a-t-il soufflé en conférence de presse. Il faut mettre en place un esprit collectif qu’on a justement perdu en seconde période. On a abandonné notre philosophie. Voilà ce qu’on doit améliorer : reconnaître qui nous sommes et savoir où l’on va. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Ntcham a « agacé son coach par apathie et mauvais choix »

Si le nouveau coach de l’OM a bien pris le soin de ne nommer aucun joueur défaillant, L’Équipe croit savoir que le principal visé n’est autre qu’Olivier Ntcham. Et pour cause : le milieu prêté cet hiver par le Celtic Glasgow a connu son troisième remplacement à la pause pour sa troisième titularisation de la saison ! Crédité d’un faible 3/10 dans L’Équipe, l’intéressé a « agacé son coach par son apathie et ses mauvais choix en première période. » 

Sampaoli a dérouté ses joueurs avec ses consignes

Doté de le même note médiocre pour l’ensemble de son œuvre à Nice, le coach de l’OM a beaucoup changé de systèmes avec une défense à trois, puis un 4-4-2 après la pause... avant de revenir à une charnière à deux éléments ! « Ses hommes se sont perdus dans ses consignes, ce qui a eu le don de l'agacer, et de les énerver aussi », concluent nos confrères. Ambiance...