Jorge Sampaoli (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
DROIT AU BUT

OM : victoire sur tapis vert à Nice, les dirigeants marseillais sont très confiants !

Le math interrompu à cause des incidents entre l’OGC Nice et l’OM fin août (1-0) pourrait finalement tourner à l’avantage du club phocéen. En interne, la confiance règne.

Zapping But! Football Club

Personne n’a publié les incidents ayant émaillé le match de la 4e journée de L1 entre l’OGC Nice et l’OM. Alors qu’une flopée d’ultras des Aiglons avait pénétré sur la pelouse de l’Allianz Riviera suite à une réaction épidermique de Dimitri Payet après un jet de bouteille à son endroit, la commission de discipline doit rendre sa décision ce mercredi.

La Provence évoque le dossier dans son édition du jour et rappelle que le score de 1-0 (match arrêté à la 75e) n'a pas été entériné et que, selon le règlement, le club visité est tenu pour responsable des incidents qui peuvent se produire à l'intérieur de soin propre stade.

L’OM estime donc que la victoire doit lui revenir. « Si des points sont donnés à Nice, confie-t-on en interne, c'est la prime à la violence. » Le verdict est d’ores et déjà très attendu et impactera forcément l’une des deux parties.

Pour résumer

Le math interrompu à cause des incidents entre l’OGC Nice et l’OM fin août (1-0) pourrait finalement tourner à l’avantage du club phocéen. En interne, on ne voit pas la commission de discipline de la LFP donner la violence vainqueur.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert