PSG -OM : le clásico, son chambrage, le Mercato...Payet lance le duel
par Benjamin Danet
CONF' DE PRESSE

PSG -OM : le clásico, son chambrage, le Mercato...Payet lance le duel

A deux jours du Clasico, opposant le PSG à l'OM au Parc des Princes, Dimitri Payet, le milieu de terrain marseillais, était en conférence de presse. Morceaux choisis.

Le match tant attendu arrive. Le Clasico, entre le PSG et l'OM, dimanche soir au Parc des Princes. A deux jours du rendez-vous, la traditionnelle conférence de presse avec, au programme, Dimitri Payet et l'entraîneur marseillais, André Villas-Boas. C'est Payet qui a ouvert les débats. Des propos retranscrits par le compte twitter du Phocéen. 

"En ce qui me concerne, la reprise a été un peu compliquée, j'avais un peu de manque de souffle. Il me faudra encore un peu de temps pour être à 100%. Ma réaction après la finale de C1 perdue du PSG ? Avant, on se plaignait des joueurs qui faisaient dans la langue de bois. Maintenant, si on se charrie c’est qu’on cherche le buzz. Ca m'a fait bien rire, rien de plus. Thauvin ? On a réussi à faire un super saison sans Flo toute l'année dernière. Mais notre premier match à Brest résume son importance dans l'équipe. C'est un renfort de poids pour nous. Il a envie de jouer."

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'OM

Entre ennemis, on se charrie

Le joueur est ensuite revenu sur son tweet, publié après la défaite du PSG en finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich. "Je ne le regrette pas, c’est de bonne guerre. Le site du PSG l'avait fait aussi après notre match à Limassol. Entre ennemis, on se charrie, c'est normal. Et non, ça ne me met pas de pression." Avant d'évoquer un autre sujet, tout aussi brulant, le mercato. "Pour l'instant le grand point positif, c'est qu'il n'y a pas eu de départs. On a une ossature en place depuis deux ans, ajouté à ça un recrutement intelligent je trouve."

Place, enfin, au Paris Saint-Germain, et la défaite des hommes de Tuchel, hier sur le terrain du Racing Club de Lens. "Honnêtement, je ne pense pas que ce retard à l'allumage va les empêcher de finir en tête à la fin de la saison. Mais si on peut prendre des points là-bas, ça serait bien. Ils n'auront pas la même intensité, la même envie, la même façon de jouer contre nous dimanche. On verra ce qu'on va faire sur le plan tactique."