OM - Stade Brestois (3-1): les Tops et les Flops des Marseillais, relancés pour l’Europe !
Milik Credit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

OM - Stade Brestois (3-1): les Tops et les Flops des Marseillais, relancés pour l’Europe !

Au finish, l'OM s'est imposé face au Stade Brestois (3-1). Grâce à ce succès, les hommes de Sampaoli ont repris la 5e place, qualificative pour l'Europe.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Les TOPS 

Sampaoli, Monsieur 100% ! 

Voilà 3 mois que l’OM n’avait pas enchaîné deux succès de rang ! Arrivé il y a deux semaines, Jorge Sampaoli a redonné de la vie aux Olympiens. Pas toujours géniale, son équipe fait preuve de cohérence et des brides de sa patte son déjà visible. Avec son système à cinq, le repositionnement de Thauvin et de Payet vers l’intérieur, les Marseillais poseront des problèmes à beaucoup d’équipes dans cette fin de saison. La délivrance est venue de Thauvin, qui avait raté, a montré une équipe soudée derrière son entraîneur. Le Français est venu saluer son coach sur sa célébration. Cinquième, avant la rencontre du RC Lens, demain, l’OM s’est relancé dans la course à l’Europe. 

Henrique et Cuisance, des dynamiteurs ! 

Comme face au Stade Rennais, Henrique et Cuisance ont été décisifs en sortie de banc. Lancés par Sampaoli, dans le dernier quart d'heure, le Brésilien et le Français ont été décisif. Le premier a été double passeur ! Avec son offrande face aux Bretons, l'ailier auriverde rapporte des points à l'OM. En pleine confiance, le milieu prêté par le Bayern Munich a assuré la victoire aux siens. De bon augure ! 

Milik, le grand attaquant est arrivé ! 

ENFIN ! Orphelin de Bafé Gomis, l’OM a galéré pour trouver une pointe aussi efficace que la panthère. Arrivé cet hiver, en provenance du Napoli, Milik a déjà marqué trois buts sous ses nouvelles couleurs. Il apporte une belle présence sur le front de l’attaque. Le Polonais justifie pour le moment son statut.

Les FLOPS 

Khaoui, une prestation insipide 

En forme ces dernières semaines, le Tunisien a été à la peine face au jeu de possession brestois. Jamais dans le beau tempo, il a été constamment en retard dans le pressing voulu par Sampaoli. Logiquement, l’entraîneur argentin l’a sorti à la pause pour Gueye. Le Sénégalais a stabilisé l’entrejeu marseillais à côté de Kamara. 

Une première période ratée, de l'inefficacité en seconde ! 

Sauvé par Milik, le premier acte des Marseillais a été très moyen. Les Olympiens n'avaient pas de maîtrise face à une équipe brestoise venue au Vélodrome pour jouer sa chance. Un retard à l'allumage qui aurait pu coûter cher. Au retour des vestiaires, Thauvin, finalement décisif en fin de rencontre, a eu plusieurs occasions de mettre les siens à l'abri. De façon logique, il reste beaucoup de travail à Sampaoli. Les Marseillais en redemandent quand même !