OM, ASSE - Mercato : les Verts mettent à mal la dernière trouvaille de Longoria
Pablo Longoria (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
UN BON PLAN QUI TOMBE À L'EAU

OM, ASSE - Mercato : les Verts mettent à mal la dernière trouvaille de Longoria

Lancé dans une refonte salariale dans le vestiaire de l’OM, Pablo Longoria pourrai vite déchanter en raison des antécédents sur le sujet du côté de l’ASSE.

Pablo Longoria réalise un travail monstrueux à l’OM. Alors que le mercato hivernal termine le 31 janvier à minuit, les arrivées de Pol Lirola d’Arkadiusz Milik et les départs de Morgan Sanson (attendu) et Kostas Mitroglou (acté) sont là pour le prouver.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OM

Le salary-cap de l'ASSE a eplosé en plein vol

Tout cela n’est peut-être pas fini puisque ce même Longoria fourmille de projets, notamment pour alléger la masse salariale du vestiaire de l’OM. Parmi eux, celui de laisser partir les cadres qui le souhaitent pour bâtir une équipe en adéquation avec ses idées tout en mettant en place une espèce de salary-cap comme au Valence FC, avec trois tranches de joueurs : les stars, avec des revenus autour de 2,7 M€ net annuels, les intermédiaires entre 1,2 et 1,5 M€, et enfin les pépites entre 600 et 800 000 euros par saison. Interrogé sur le sujet, Bruno Satin estime que ce projet trouve une limite déjà atteinte dans le passé à l’ASSE avec un salary-cap qui a explosé en plein vol. 

 

De la com' vis-à-vis des supporters ?

« Ce système des trois catégories de salaires, l'Ajax le faisait déjà il y a vingt ans avec les confirmés, les intermédiaires et les jeunes, explique l’agent français au Phocéen. Mais en fait ça ne veut rien dire, car si un joueur est considéré comme intermédiaire mais qu'il y a du monde qui commence à taper à la porte pour lui, il faut lui faire un nouveau contrat. Même chose à Saint-Etienne il y a quelques années, qui avait soi-disant instauré un plafond à 100 000 euros. Mais il y avait un système de grosses primes de début d'année qui compensait. Là aussi, c'était de la com' vis-à-vis des supporters. Je sais qu'il y a la crise financière et qu'il faut réfléchir à une maîtrise des salaires, mais il y aura toujours cette course à l'armement pour les bons joueurs et toujours des clubs concurrents prêts à payer. »

Pour résumer

Lancé dans une refonte salariale dans le vestiaire de l’OM, Pablo Longoria pourrai vite déchanter en raison des antécédents sur le sujet du côté de l’ASSE.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert