OM - Mercato : Boudjellal ravive le fantasme d'une vente et parle de Zidane
Mourad BoudjellalCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SERPENT DE MER

OM - Mercato : Boudjellal ravive le fantasme d'une vente et parle de Zidane

Candidat à la présidence de l'OM dans le cas où un investisseur saoudien achèterait le club à Frank McCourt, Mourad Boudjellal assure qu'il ferait tout pour que Zinédine Zidane en devienne l'entraîneur.

Après avoir fait parler quotidiennement durant l'été, Mourad Boudjellal avait quelque peu disparu de la scène médiatique. Le projet de reprise de l'Olympique de Marseille par des investisseurs d'Arabie Saoudite s'étant heurté à une fin de non recevoir de Frank McCourt, l'ancien président du RC Toulon a vaqué à ses occupations. Mais ça ne veut pas dire qu'il a renoncé à l'idée de succéder à Jacques-Henri Eyraud.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"Ce que je crois, c’est que l’OM va se vendre"

Ce mardi, au cours d'une interview sur RMC, il a évoqué le fameux projet de reprise par des investisseurs saoudiens : « Ajroudi a une seule formule, c'est de dire "Je ne parle plus et on verra à l'arrivée si j'y suis ou pas. S’il y a un plan A, il y a un plan B, un plan C… C’est une ambition, on va tout faire pour que ça se passe. J’ai l’intime conviction que ce club a un potentiel incroyable. Il suffit de se baisser pour le ramasser et ce n’est pas ce qui est fait depuis quelques années. C’est le seul club où les gens sont prêts à dépenser l’argent qu’ils n’ont pas pour leur club, tellement il y a un engouement. »

« Ce que je crois, c’est que l’OM va se vendre. Je ne peux pas vous garantir que ce sera à nous. Pourquoi ? Aujourd’hui, ça peut devenir un gouffre pour McCourt. Quand vous avez un stade de 67.000 places, avec 4.000 places en hospitalité qui est vide, c’est long sur une saison. Quand vous avez un diffuseur sur lequel vous avez escompté une augmentation des droits TV qui vous dit : « Finalement, je ne vais pas payer », ça fait beaucoup pour le budget. Je crois que McCourt, en quelques mois, a complètement changé d’avis. Les Américains ne viennent pas pour faire du sport, ils viennent pour faire de l’immobilier. »

"L'obligation d'essayer (de faire venir Zidane)"

Lors de cette même interview, Boudjellal a ressorti un nom qui fait rêver les supporters phocéens : « Si j'étais président de l'OM, il y a un mec, je dormirais devant chez lui jusqu'à ce qu'il en ait marre ». Après avoir confirmé qu'il parlait de Zinédine Zidane, Boudjellal a poursuivi : « Soit il me met des coups de pied et il me dégage, soit, à force de me voir, il va dire oui parce qu'il n'en pourra plus. C'est le devoir d'un président de l'OM. Il n'a pas l'obligation de réussir, il a l'obligation d'essayer ».

Mais l'OM actuel, avec ses difficultés financières, pourrait-il se permettre d'attirer un Zinédine Zidane qui gagne 1 M€ par mois au Real Madrid ? Et ce alors que le salaire d'André Villas-Boas, estimé à 300.000€, est déjà trop conséquent pour les finances phocéennes ?