OM - Mercato : Longoria sait comment dénicher le prochain Fofana (ex-ASSE)
Pablo LongoriaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RESEAU

OM - Mercato : Longoria sait comment dénicher le prochain Fofana (ex-ASSE)

Le Head of Football de l'OM, Pablo Longoria, a détaillé sa stratégie pour recruter de jeunes talents pour le centre de formation, dans le monde, en France mais surtout à Marseille.

Durant l'été, deux jeunes défenseurs centraux de Ligue 1 ont défrayé la chronique, Wesley Fofana, qui a quitté l'AS Saint-Etienne pour Leicester, et Mohamed Simakan, que le RC Strasbourg est parvenu à retenir malgré de nombreuses offres de France et de l'étranger. Deux grands talents nés à Marseille. Qui prouvent que l'OM a encore du chemin à faire pour retenir les pépites nées en son sein. Mais Pablo Longoria s'y attelle et a expliqué au Phocéen comment il comptait mettre en place son réseau.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"Tu dois connaître les meilleurs joueurs chaque saison"

"J'ai lu un article en Italie, qui étudiait le modèle et la méthodologie de ce que nous avions mis en place à la Juventus et de ce que nous avions construit ensemble, Javier Ribalta et moi. Cela étudiait comment s'articulait un bon "scouting area". Il y a quatre façons : la première, tu dois être très fort pour le recrutement local du centre de formation. Puis, une cellule adaptée est à la recherche de talents nationaux entre 12 et 14 ans, tu dois connaître les meilleurs chaque saison. Une autre partie est dédiée à de grands investissements au niveau international, où tu dois connaître toutes les sélections, européennes et sud-américaines des moins de 15 et 16 ans. Il est obligatoire de connaître chaque génération en Europe. S'il y a un 2004 en Bulgarie, tu dois savoir qu'il y a un 2004 en Bulgarie ! L'autre partie est plus spécifique à l'équipe première et ce n'est pas seulement de regarder des matchs, mais aussi qui chercher pour adapter le modèle de jeu de l'équipe."

"Normalement, ce que j'ai en tête dans ce modèle, c'est trois recruteurs pour l'équipe première, quatre ou cinq au niveau international, sept ou huit au niveau national et beaucoup de recruteurs et collaborateurs en local. S'il y a un match des jeunes qui se passe à Marseille, on se doit de regarder ce match."