OM - Mercato : Villas-Boas déjà contraint de faire une croix sur une priorité hivernale ?
André Villas-BoasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
LATÉRAL DROIT

OM - Mercato : Villas-Boas déjà contraint de faire une croix sur une priorité hivernale ?

Le latéral droit danois Joakim Maehle, en contacts avec l'OM l'été dernier, va bien quitter Genk cet hiver. Mais pour l'Atalanta Bergame, avec qui il s'est officiellement engagé hier soir.

Ce matin, sur France Bleu, Jacques-Henri Eyraud a expliqué qu'il était utopique d'espérer des renforts lors de ce mercato hivernal alors que la crise sanitaire continue de plomber le monde du football. Sans compter que la défaillance de Médiapro a plongé toute la Ligue 1 un peu plus dans le rouge financièrement. Mais il n'empêche qu'André Villas-Boas aimerait quand même ajouter une ou deux recrues à son effectif. En priorité un attaquant mais aussi un latéral droit.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

L'Atalanta a mis 15 M€

C'est que le sympathique Hiroki Sakai ne cesse de montrer ses lacunes dans le jeu offensif. Défensivement, c'est aussi limite en Champions League. Le départ de Bouna Sarr cet été au Bayern Munich a fait plus de mal qu'escompté à l'OM car, face à des adversaires regroupés derrière, il faut que le danger soit apporté par les latéraux.

Après le départ de Sarr, Longoria avait ciblé Joakim Maehle. Mais au dernier moment, Genk a refusé de libérer le Danois, provocant sa colère. Cet hiver, le club belge va honorer sa promesse de libérer son joueur, avec quatre mois de retard, mais qu'importe, Maehle est sur le marché. Ou, plutôt, était. Car, comme annoncé il y a quelques jours, l'Atalanta Bergame a devancé tout le monde sur ce dossier. La Dea a mis 11 M€ sur la table pour le Viking plus 4 M€ de bonus. A ce tarif, l'OM ne pouvait pas rivaliser. Un objectif en moins pour AVB…