OM - Mercato : Villas-Boas tient la recette miracle pour recruter malin !
André Villas-BoasCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CONSEILS

OM - Mercato : Villas-Boas tient la recette miracle pour recruter malin !

Sur France Football, Alex Hayes, l'ancien vice-président de Lorient, a donné son avis sur le Mercato de l'OM et ses besoins.

Alex Hayes a été vice-président du FC Lorient et agent de joueurs. Interrogé par France Football sur le Mercato de l'OM, il a donné quielques conseils à Pablo Longoria et André Villas-Boas, qui pilotent le recrutement marseillais cet été. « Vaut-il mieux cibler des jeunes à fort potentiel ou des prêts de joueurs expérimentés ? Ils ont le cul entre deux chaises. Le prêt n'est pas forcément la solution. Le niveau d'implication peut être très aléatoire », estime Hayes.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'OM

« Le modèle, c'est le FC Séville »

Et à lui de citer en exemple le FC Séville, récent vainqueur de la Ligue Europa... « Pour moi, le modèle, c'est le FC Séville. On voit rarement un transfert à 20 ou 25 millions d'euros. Ils ont des moyens très éloignés du Real ou du Barça, et pourtant, ils sont là. Ils sont à six C3 et disputent régulièrement la C1. Ils ont défini une stratégie très cohérente. Ils visent les jeunes joueurs en devenir. L'OM doit se positionner très tôt. »

L'Algérie en nouveau terrain de chasse ?

Hayes conseille également à l'OM d'élargir un peu ses zones de recherches... « Pourquoi l'OM ne regarde-t-il pas dans des zones moins surveillées ? En France, c'est comme avec les entraîneurs, on aime le réchauffé. On croit se rassurer ainsi. A Lorient, Didier Ndong, nous sommes allés le chercher à Safax, en Tunisie (en 2015). Il est arrivé pour 800 000 euros, il est reparti pour 20 millions d'euros à Sunderland (en 2016). Je n'ai jamais compris pourquoi l'OM ne recrutait pas en Algérie. La clé pour réussir de tels coups ? Il faut accepter que votre cellule de recrutement vous coûte de l'argent. Même s'il vous faut tout payer, croyez-moi, cela vous coûtera toujours moins cher que des transferts foireux de joueurs moyens. » Pas faux, non ?