Frank McCourt en règlement de comptes à OK Coral
Frank McCourt en règlement de comptes à OK CoralCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MILITANT

OM, PSG : la Super League, le Qatar, l'Arabie Saoudite... McCourt charge le « football far-west » !

Sur France24, Frank McCourt (OM) a fait part de sa frustration de ne pas pouvoir lutter à armes égales avec les fonds étatiques. Il rêve d'un football plus juste.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des valeurs marchandes des Phocéens

Ce dimanche, dans l'entretien qu'il a accordé à France 24, Frank McCourt, le priopriétaire de l'OM, ne s'est pas seulement contenté de balayer les rumeurs de rachat par des fonds émanant d'Arabie Saoudite. Le Bostonien s'est également lancé dans un plaidoyer pour un football plus juste face aux fonds d'Etat.

Revenant sur la tentative avortée de création d'une Super League par les plus riches, l'Américain a justifié sa position : « Ce sport fait partie de la culture, de la vie quotidienne des gens. Ce sont les fans qui portent le sport. Je ne suis pas contre l'afflux d'argent dans le sport. J'ai investi beaucoup dans l'OM. Mais le sport ce sont les fans et les athlètes. C'est pas les carnets de chèques. C'est pour ça que je me suis opposé à la Super League. C'était quelques individus qui tentaient de contrôler tout l'écosystème ».

McCourt veut une « concurrence équitable » à l'Américaine

Opposé en Ligue 1 à un PSG sauce QSI beaucoup mieux armé que lui avec Lionel Messi, Neymar ou encore Kylian Mbappé, Frank McCourt appelle à plus de justice... Et pas forcément en ayant lui-même recours à une aide étatique : « C'est plus difficile, c'est certain. Avec ma femme, on n'est rien à côté d'un État (le Qatar). Bien sûr c'est un défi (…) Il est important toutefois qu'il y ait un certain niveau de concurrence équitable. L'Amérique est considérée comme un État très capitaliste, mais dans les ligues de sport, on essaye d'avoir une concurrence équitable, alors qu'en Europe qui est considérée comme une forme de capitalisme plus social, le football c'est le far-west ! Des réformes sont nécessaires ».

McCourt s'agace du football far-west !

Entre des dirigeants qui ne pensent qu'à leurs intérêts avec la Super League et le pouvoir d'investissements déraisonnable des Qataris et des Saoudiens, Frank McCourt en a un peu marre. Le boss de l'OM milite pour un football calqué sur les sports US.