OM : supporters, bonheur, confiance, les premiers mots d'Arkadiusz Milik
Arkadiusz Milik (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PRÉSENTATION

OM : supporters, bonheur, confiance, les premiers mots d'Arkadiusz Milik

Arrivé au mercato hivernal, Arkadiusz Milik (26 ans) a été présenté à l'OM ce mardi après-midi. Voici ce qu'il faut en retenir.

La recrue de l'OM,  Arkadiusz Milik, était face aux médias il y a quelques instants pour la traditionnelle présentation. L'occasion pour l'ancien napolitain de revenir sur les dessous du transfert et de partager sa satisfaction d'être Marseillais. Propos retranscrits par Le Phocéen.

"Le club me voulait et moi je voulais venir. J'ai traversé une période difficile car je ne jouais plus à Naples. Je sais que c'est un bon choix. Les discussions avec le coach et Pablo ont beaucoup compté aussi. L'équipe traverse un moment difficile mais je le prends comme un défi. Je suis prêt à jouer, même si c'est je n'ai pas joué depuis longtemps, donc je vais avoir besoin de rythme, et j'espère avoir du temps de jeu rapidement pour pouvoir jouer 90 minutes. Je me sens vraiment prêt, je n'ai pas l'impression d'avoir des lacunes au niveau du cardio. J'ai besoin de matchs, rien d'autre. Je me suis beaucoup entrainé, j'ai juste besoin de rythme J'ai joué au stade Vélodrome deux fois, j'ai trouvé le stade impressionnant. Je sais que c'est le 12e homme et qu'il pourra revenir au stade."

L'attaquant en é également dit plus sur la période actuelle, et compliquée, que vit le club phocéen. "Oui, c'est une période compliquée pour l'équipe car ça ne gagne pas, mais l'équipe est super. Les joueurs sont sympas et surtout, ils sont déterminés et motivés. Moi je vais essayer d'aider. J'ai senti cette ambition, quand on veut changer les choses on recrute les joueurs. L'objectif est de gagner, de bien jouer. Il faut travailler dur à commencer par l'entrainement. Les résultats vont, j'en suis sûr, revenir. Il y a beaucoup d'attente au sujet du buteur, je le sais. Ce qui compte, ce sont les buts, je connais et respecte ces attentes. Je l'ai connu à l'Ajax ou à Naples. C'est un vrai défi. La Ligue 1 ? Je connais un peu le championnat, mais je n'y ai jamais joué, donc pour l'instant je ne peux pas comparer, c'est trop tôt, chaque championnat est différent. Je n'ai pas eu d'avis négatif sur la Ligue 1. On a vu que Lyon est arrivé en demie de la C1 ou Paris en finale. Ce n'est pas un championnat mauvais, peut-être plus physique.