Album photo

FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

1/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Le meilleur du pire des transferts réalisés par le FC Nantes depuis le début de la présidence de Waldemar Kita. Ames sensibles s'abstenir...

2/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Stefan Babovic (33 ans), nantais de janvier 2008 à août 2010

Premier coup de l'ère Kita, le Serbe aurait dû devenir le « Lionel Messi des Balkans ». C'est en tout cas comme ça que la presse de son pays le voyait quand il a débarqué à Nantes en provenance de l'OFK Belgrade à 20 ans. Sauf que Babovic était un enfant gâté, fils de milliardaire et facilement enclin à penser que seul le talent suffisait. A Nantes, l'esthète n'a jamais marqué... Sinon d'un shoot dans la tête de Djamel Abdoun pour cristalliser les énormes tensions de vestiaire. Sa carrière n'a finalement jamais ressemblé à la dynamique promise (4 capes en sélections, des passages anonymes à Feyenoord ou à Saragosse entre autres). Retiré des terrains à 29 ans.

3/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Ivan Klasnic (40 ans), nantais de 2008 à 2010

Débordant d'ambition pour sa première année en L1 au FCN, Kita attire un grand nom de Bundesliga. A son arrivée à Nantes, l'international croate (41 capes) affiche 105 buts et 48 passes décisives en 304 matches entre le FC St Pauli et le Werder Brême. Sauf qu'à son arrivée, l'ancien comparse de Miroslav Klose est déjà sur la pente descendante, greffé du rein deux ans plus tôt. Grassement payé (2 M€ par), le « panzher » s'enraie en Loire-Atlantique (10 buts en 34 matches sur deux saisons) et part même en prêt à Bolton sur un doigt d'honneur aux supporters au début de saison deuxième saison en Ligue 2. Klas' n'est-ce pas ?

4/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Douglao (libre, 34 ans), nantais de 2008 à 2009

Présenté par l'ex directeur sportif du FCN Christian Larièpe comme un crack en devenir alors qu'il évoluait encore à 22 ans au Rio Claro en D3 brésilienne, le défenseur auriverde aura été, malheureusement pour lui, largement survendu. Recruté pour 900 000€ mais apparu seulement cinq fois lors de son année en France, Douglao subira moqueries sur moqueries avant de connaître une carrière qui le mènera en Grèce, au Portugal, au Qatar, en Turquie et enfin à Chypre. N'est pas Diego Carlos qui veut...

5/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Michaël Gravgaard (42 ans), nantais entre 2008 et 2010

International à 18 reprises lorsqu’il débarque au FC Nantes en 2008 en provenance du FC Copenhague pour 3 M€, le Danois ne s'impose pas. Surnommé « Air Force » à son arrivée, rebaptisé « Air Farce » ensuite, il ne joue que 15 matches avant un prêt à Hambourg puis un licenciement pour « inaptitude au football de haut niveau »…

6/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Ismaël Bangoura (Al-Taraji, 35 ans), nantais de janvier 2012 à janvier 2016

Le champion toute catégorie. Débarqué en provenance d’Al-Nasr Dubaï, l’attaquant international guinéen (29 ans) n’a joué 48 matches pour 6 buts en quatre ans. En revanche, la note a été salée pour les Canaris, sanctionnés par la FIFA d'une interdiction de recrutement d'un an ainsi que d'une amende de 4,5 M€ pour l'avoir poussé à résilier son contrat dans le Golfe.

7/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Itay Shechter (Maccabi Tel Aviv, 33 ans), nantais de janvier 2014 à février 2015

Sortant de deux Mercatos sans pouvoir recruter à cause de l'affaire Bangoura, le FCN se cherche un buteur prolifique. Les Canaris misent alors tout sur l'Israélien, particulièrement prolifique sur les couleurs de l'Hapoel Tel Aviv (40 buts, 88 matches). D'abord en prêt, l'intéressé est ensuite transféré directement (420 000€) avant d'être libéré un an plus tard pour rejoindre le Maccabi Haifa. Bilan : trois maigres buts en 28 apparitions...

8/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Kolbeinn Sigthorsson (AIK Solna, 30 ans), nantais de juillet 2015 à mars 2019

Alors qu'il pensait faire un énorme coup en provenance de l'Ajax Amsterdam pour 3 M€, Waldemar Kita se fait à nouveau rouler dans la farine. Les années nantaises du « Sig » sont un désastre. Grassement payé, provoquant des crisparations dans le vestiaire par son absence d'investissement, privilégiant toujours sa sélection, le natif de Reykjavik sera un gouffre financier tout au long de son passage. Pendant plus d'un an, suite à son prêt fiasco à Galasatasaray, il disparaîtra même complètement des radars pour soigner son genou en vrac...

9/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Alexander Kacaniklic (Hammarby, 29 ans), nantais de 2016 à février 2019

Nantes pensait faire une bonne affaire en récupérant libre, en provenance de Fulham, ce milieu international suédois (21 capes). Sauf qu'Alexander était aussi fragile qu'un cristal et complètement inexistant dans le jeu quand on faisait appel à ses services. 31 matches en plus de trois ans dans la Cité des Ducs, aucune prestation marquante aux yeux des supporters. Un René Krhin en pire...

10/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Mariuzs Stepinski (Lecce, 25 ans), nantais de 2016 à 2018

Le Polonais n'est pas un mauvais joueur. Sur lui, le FCN n'a pas perdu d'argent, misant 2 M€ à son arrivée du Ruch Chorzow avant de le vendre 2,5 M€ au Chievo Verone mais il y avait sans doute matière à tellement mieux étant donné le potentiel... 26 apparitions, 7 matches et 4 passes décisives pour un passage assez anonyme à Nantes. Bien plus intéressant depuis qu'il évolue en Italie (Serie A, Serie B).

11/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Yassine El Ghanassy (libre, 30 ans), nantais entre août 2017 et octobre 2019

Le Hatem Ben Arfa belge... Avec beaucoup moins de talent. Dribbleur YouTube à ses débuts à la Gantoise, le « Diable rouge » (2 capes) a surtout démontré un mental fragile tout au long de sa carrière. A Nantes, où il avait signé pour quatre ans et 2 M€, El Ghanassy n'aura jamais été plus qu'un intermittent du spectacle (22 apparitions, 0 but, 0 passe décisive).

12/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Queensy Menig (Twente, 25 ans), nantais de 2017 à 2019 (enfin à ce qui paraît...)

L'homme de « l'aéroport » raillé par Claudio Ranieri. Chez les Canaris, le Néerlandais a surtout été un fantôme. Recruté à la toute fin du Mercato d'été 2017 mais prêté directement à Oldham Athletic (D3 anglaise) puis à PEC Zwolle, puis pensionnaire de la réserve... Un transfert sans queue ni tête de la « Kita family » qu'aucun coach nantais n'a jamais cru bon de considérer. Ce n'est que cette saison que sa carrière semble enfin décoller (3 buts, 8 matches). Un avion à réaction ?

13/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Matt Miazga (Anderlecht, 25 ans), nantais entre août 2018 et janvier 2019

Arrivé à Nantes en provenance de Chelsea avec l'étiquette de défenseur rugueux, l'international américain devait passer devant Nicolas Pallois. C'était en tout cas le souhait de Miguel Cardoso. Mais l'aventure du Portugais a tourné court à Nantes et du coup celle du Yankee également. Vahid Halilhodzic l'a éjecté de l'équipe à la première défaite avant de le renvoyer directement chez les Blues dès le Mercato suivant.

14/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Kara Mbodj (Al-Sailiya SC, 31 ans), nantais entre août 2018 et janvier 2019

Lorsqu'il débarque à Nantes en provenance d'Anderlecht fin août 2018, le Sénégalais vient pour se relancer après une grave blessure... Sauf que plus jamais l'intéressé ne retrouvera son niveau des belles années avec les Mauves. 8 matches au total et puis s'en va... Une autre victime de « coach Vahid ».

15/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Anthony Limbombe (FC Nantes, 26 ans), nantais depuis 2018

Plus gros transfert de l'histoire du FCN (entre 8 et 10 M€), l'ancien joueur de Bruges est LE gros flop du recrutement « made in » Mogi Bayat chez les Canaris. Plus souvent à l'infirmerie que sur le terrain, le natif de Mechelen a raté l'occasion de se relancer au Standard de Liège il y a un an. Depuis il erre comme une âme en peine.

16/16
FC Nantes - Mercato : les 15 plus gros flops de l'ère Waldemar Kita

Icon Sport

Antonio Mance (Puskas AFC, 25 ans), nantais entre janvier et juin 2019

Le joueur que tout le monde aura finalement renié à Nantes. Dans l'entourage de Kita, on l'a présenté comme le choix de Vahid Halilhodzic. Du côté du technicien bosnien, on assure que ce joueur croate lui a été imposé. Une chose est sûre : lorsqu'il débarque en prêt en provenance du club slovaque de l'AS Trencin, on nous promet un chasseur de but. Lent, maladroit, pas au niveau (6 apparitions, 1 but), Nantes avait surtout récupéré un Mitroglou... en pire.