Album photo

Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Zapping But! Football Club
1/6
Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Icon Sport

OM : le Top 5 des parcours européens des Phocéens

L'OM faisant son entrée dans la Ligue Europa 2021-22, l'occasion est belle de revenir, images à l'appui, sur les plus beaux paroucrs européens de l'histoire du club. Des parcours souvent conclus en finale...

2/6
Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Icon Sport

5e place : la finale de Coupe de l'UEFA perdue face à Parme (0-3)

Si la saison 1998-99 est magique pour l'OM de Rolland Courbis, elle se concluera sans titre. Battu au finish par les Girondins de Bordeaux en Ligue 1, les Phocéens échouent aussi sur la dernière marche en C3 après un parcours sérieux contre le Sigma Olomouc, le Werder Brême, l'AS Monaco, le Celta Vigo et Bologne. En finale, le Parme des Cannavaro, Crespo, Veron, Thuram et Boghossian était tout simplement trop fort...

3/6
Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Icon Sport

4e place : la finale de la Coupe UEFA 2003-04 perdue face à Valence (0-2)

Le premier grand marathon de l'histoire de l'OM en Coupe d'Europe … Et avec un parcours de gala. Après avoir éjecté l'Austria Vienne en barrages, l'OM rend les armes dès la phase de groupe de Ligue des Champions, devancé par le Real Madrid et le FC Porto mais finissant devant le Partizan Belgrade. En UEFA, les hommes de José Anigo – portés par un grand Didier Drogba – effacent successivement Dniepropetrovsk, Liverpool, l'Inter Milan et Newcastle mais ratent la dernière marche à Göteborg contre Valence, victimes de l'expulsion de Fabien Barthez par Pierluigi Collina et d'un penalty de Vicente dans la foulée (45e+3).

4/6
Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Icon Sport

3e place : la finale de Ligue Europa 2017-18 perdue face à l'Atletico Madrid (0-3)

Si les supporters de l'OM rêvaient sans doute d'une meilleure issue à l'occasion d'une finale jouée du côté du Groupama Stadium de Lyon face à l'Atletico Madrid (défaite 3-0 + blessure de Dimitri Payet qui rate l'Euro dans la foulée), cela n'efface pas un parcours record pour les Olympiens. Certes, il n'y a pas eu de mastodonte européen sur la route mais 19 matches joués face à Ostende, Domzale, Konyaspor, le RB Salzbourg (4 fois!), le Vitoria Guimaraes, Braga, l'Athletic Bilbao, le RB Leipzig et donc les Colchoneros.

5/6
Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Icon Sport

2e place : la finale de Coupe des Clubs Champions perdue face à l'Etoile Rouge de Belgrade (0-0, 3-5 aux tab)

Deux ans avant le sacre de Munich, Basile Boli pleure sur la pelouse de Bari, laissant envoler son rêve de Coupe des Clubs Champions face à l'outsider de Belgrade au terme d'un match verrouillé fini par une cruelle désillusion aux penaltys (échec de Manuel Amoros). Avant cela, il y avait eu les qualifications convaincantes à Tirana, face au Lech Poznan, un premier exploit face au grand Milan sur un but d'anthologie de Chris Waddle et l'élimination du Spartak Moscou.

6/6
Les 5 meilleurs parcours de l'OM en Coupe d'Europe

Icon Sport

1ère place : la victoire en Ligue des Champions 1992-93 face au Milan AC (1-0)

Pas besoin de justifier la première place. Grâce à ce succès et à ce coup de tête de Basile Boli face au grand Milan de Silvio Berlusconi, les joueurs de l'OM se sont érigés « à jamais les premiers » à ramener une Coupe aux grandes oreilles à la France. Et qu'importe ce qu'en pensent certains détracteurs d'une compétition un peu plus facile qu'aujourd'hui de par son format (deux tours faciles contre Glentoran et le Dinamo Bucarest avant une phase de groupe contre les Rangers, Bruges et le CSKA Moscou débouchant directement sur une finale)...