Album photo

ASSE, RC Lens, Girondins : ils peuvent inspirer le LOSC face à Chelsea

Zapping But! Football Club
1/5
ASSE, RC Lens, Girondins : ils peuvent inspirer le LOSC face à Chelsea

Icon Sport

ASSE - Bayern Munich 3-0 (1969-70)

Avant de devenir un cauchemar à s'en taper la tête contre les poteaux carrés, le Bayern Munich a été un bon souvenir pour les Verts. Le 1er octobre 1969, en 16es de finale retour de la Coupe d'Europe des clubs champions, l'ASSE renverse le club allemand, qui n'est pas encore un ogre. Hervé Revelli ouvre le score dès la 1ère minute, puis égalise sur l'ensemble des deux rencontres à la 63e. Salif Keita (photo) offre la qualification et un premier gros exploit européen aux Verts à neuf minutes du coup de sifflet final.

2/5
ASSE, RC Lens, Girondins : ils peuvent inspirer le LOSC face à Chelsea

Icon Sport

ASSE - Dynamo Kiev 3-0 (1975-76)

Six ans et demi après leur exploit face au Bayern, et quelques semaines avant de s'incliner face à ce même adversaire à l'Hampden Park de Glasgow, l'ASSE sort un nouveau match d'anthologie, face au Dynamo Kiev, le 17 mars 1976. Les Ukrainiens, à l'époque Soviétiques, sont tenants de la Coupe des Coupes et comptent dans leurs rangs Oleg Blokhine, Ballon d'Or 1975. Mais tout ça ne pèse rien face à la furia verte. Hervé Revelli ouvre le score à la 61e (photo), Jean-Michel Larqué marque un deuxième but à la 71e et Dominique Rocheteau, perclus de crampes, offre des souvenirs pour la vie à des milliers de supporters à la 113e.

3/5
ASSE, RC Lens, Girondins : ils peuvent inspirer le LOSC face à Chelsea

Icon Sport

RC Lens - Lazio Rome 6-0 (1977-78)

A une époque où l'équipe de France n'avait plus battu l'Italie depuis 76 ans, où les clubs hexagonaux se faisaient sortir sans ménagement à chaque fois qu'ils croisaient un représentant du Calcio, le RC Lens a réussi un exploit inattendu. C'était face à la Lazio Rome le 2 novembre 1977. Les Biancocelesti n'étaient pas n'importe qui puisqu'ils avaient été champions d'Italie en 1974. Mais Didier Six n'en avaient que faire. Il inscrivit deux buts dans le temps réglementaire pour forcer la prolongation (on voit le premier sur la photo). Farès Bousdira, Didier Six encore lui et Moncef Djebali par deux fois portèrent le score à des vertiges insoupçonnables. Un exemple qui ne plairait pas forcément aux supporters lillois mais nul doute qu'ils rêveraient d'une même conclusion face à Chelsea !

4/5
ASSE, RC Lens, Girondins : ils peuvent inspirer le LOSC face à Chelsea

Icon Sport

ASSE - PSV Eindhoven 6-0 (1979-80)

Parmi les exploits réalisés par les clubs français après un 0-2 à l'aller, on retrouve les Verts à trois reprises. La preuve qu'à cette époque, c'était bien eux les plus forts. Le 24 octobre 1979, la bande à Platini enflamme le Chaudron avec un récital face au PSV Eindhoven, pourtant vainqueur de Bastia en finale de la Coupe de l'UEFA quelques mois plus tôt. Au bout de cinq minutes seulement, les Stéphanois sont qualifiés puisqu'ils mènent 3-0 (Larios 3e, Platini 4e, Santini 5e) ! Michel Platini inscrit un doublé à la 60e, le tout jeune Laurent Roussey y va de son but à la 88e (photo) et Johnny Rep, ancien de l'Ajax et futur joueur du Feyenoord, les deux grands rivaux du PSV, clôt le festival à la 89e.

5/5
ASSE, RC Lens, Girondins : ils peuvent inspirer le LOSC face à Chelsea

Icon Sport

Girondins de Bordeaux - AC Milan 3-0 (1995-96)

Le match qui a insufflé la flamme girondine à de nombreux supporters, dont l'humoriste Baptiste Lecaplain. On oublie souvent que ce Milan fut l'un des pires des années Berlusconi mais passons... Dans un Lescure survolté, ce 19 mars 1996 entre dans la légende après que Didier Tholot ouvre le score à la 16e sur une reprise manquée puis que Christophe Dugarry frappe à deux reprises en six minutes (64e, 70e). Le géant lombard est chaos debout. Les vingt dernières minutes sont irrespirables mais Bordeaux tient bon et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe de l'UEFA. Il chutera en finale face au grand bourreau du football français de clubs, le Bayern Munich.