Album photo

Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Zapping But! Football Club
1/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Orestis Karnezis - 105.000€ mensuels

Qui ça ?!? Voilà, c'est ça le problème ! Le gardien grec de 36 ans fait partie du deal ayant envoyé Victor Osimhen au Napoli à l'été 2020. Deal entaché d'irrégularités, on l'aura compris. Mais Orestis Karnezis n'a pas à se plaindre !: il empoche 105.000€ tous les mois pour cirer le banc. Il n'a joué qu'un match en deux ans avec les Dogues : à Ajaccio en Coupe de France en février 2021...

2/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Pol Lirola - 125.000€

Bon, OK, il n'apparaît pas dans le top 10 des plus gros salaires de l'OM et on ne peut pas vraiment parler de braquage le concernant. Mais la différence de niveau entre ses six mois exceptionnels de la saison passée et l'exercice navrant qu'il est en train de traverser laisse à penser qu'il y a eu erreur sur la marchandise...

3/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Sergio Ramos - 791.600€

L'une des très nombreuses mauvaises blagues du recrutement estival 2021 du PSG. Le défenseur central espagnol n'a joué que cinq matches cette saison. Il est arrivé blessé après avoir été blessé toute la saison dernière et continue à être blessé à chaque fois qu'ils sprinte. Et cela en échange du 12e meilleur salaire de Ligue 1 !

4/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Marcelo - 130.000€

Les Girondins de Bordeaux se sont dits que ce serait une bonne idée de faire appel à un joueur ayant passé six mois au placard à Lyon pour renforcer leur défense, la pire des cinq grands championnats. Sans surprise, le pari est raté. Marcelo, quatrième meilleur salaire du FCGB, doit être content de ne s'être engagé que jusqu'à la fin de la saison. Le comptable des Girondins aussi...

5/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Layvin Kurzawa - 500.000€

Un bout de match cette saison, lors du Trophée des champions en août. Depuis, plus rien. Le PSG voulait le vendre mais n'a pas trouvé preneur. Puis il a voulu s'en séparer mais le latéral gauche voulait compensation. Depuis, c'est la guerre entre les deux camps. Kurzawa a notamment été insulté par des supporters parisiens récemment. Mais pas de souci pour l'ancien Monégasque : à 500.000€ par mois, il peut se permettre de relativiser son année blanche.

6/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Morgan Schneiderlin - 250.000€

Recruté l'été dernier pour apporter de l'expérience à un effectif relativement jeune, l'international français de 32 ans perçoit le deuxième salaire de l'OGCN. Un rang pas du tout en rapport avec ses performances sur le terrain puisqu'il joue peu, très peu...

7/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Houssem Aouar - 310.000€

Il y a quelques années, les supporters lyonnais auraient payé pour qu'il reste à l'OL. Aujourd'hui, ils payeraient pour qu'il s'en aille. Trop intermittent sur le terrain, le milieu offensif a fini par lasser Peter Bosz, qui l'a assis sur le banc. A 310.000€ mensuels, quatrième salaire de l'effectif lyonnais, ça fait cher le remplaçant !

8/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Neymar - 4.083.000€

Le plus gros salaire de Ligue 1. Et assurément le plus gros braquage de France. Le Brésilien n'a jamais justifié son statut depuis son arrivée au PSG en 2017. Son talent ne fait aucun doute. Mais il n'est pas un leader, il n'est pas exemplaire, son hygiène de vie est affreuse (Daniel Riolo parle même d'ivresse avant les entraînements) et il est souvent blessé. A 4 M€, c'est une catastrophe sportive et financière. Normal que le Qatar veuille s'en séparer aujourd'hui !

9/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Adil Aouchiche - 180.000€

Le symbole de l'ère Puel. Vendu comme une pépite à son arrivée à l'été 2020, le meneur de jeu formé au PSG est un flop total. Trop léger dans les duels, pas assez décisif, trop intermittent... Et dire que l'ancien manager des Verts n'a pas hésité à débourser la quasi totalité de son enveloppe recrutement rien que pour lui ! Aouchiche possède le troisième salaire de l'ASSE. Ce qui en fait le remplaçant le mieux loti du banc stéphanois.

10/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Anthony Limbombe - 100.000€

Plus gros transfert de l'histoire du FC Nantes en 2018 (8 M€), Anthony Limbombe n'a plus joué au haut niveau depuis deux ans. Et son avocate vient d'obtenir de la part de la commission juridique de la LFP qu'il réintègre l'effectif professionnel de la Maison Jaune. Et tout ça pour la modique somme de 100.000€ mensuels, 6e salaire de l'effectif nantais, à égalité avec... Jean-Kévin Augustin, autre flop mémorable !

11/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Mauro Icardi - 800.000€

Huit cents mille euros par mois pour prendre place sur le banc du PSG quelle que soit la saison et alimenter les pages des magazines people. De Mauro Icardi, on ne se rappellera que les courbes de sa femme, Wanda Nara, et ses histoires à l'eau de rose, tu me quittes, je m'excuse, on se quitte, on s'excuse, etc. Ça fait quand même cher la telenovela...

12/12
Ligue 1 : l'équipe type des joueurs qui braquent leur club chaque mois

Icon Sport

Peter Bosz - 250.000€

On a failli opter pour Mauricio Pochettino, qui gagne plus d'un million par mois pour tenter de motiver une équipe de mercenaires. Mais le PSG devrait survivre au passage de l'Argentin, grâce aux millions des Qataris. En revanche, on n'est pas certain que l'OL se remettra de l'expérience Peter Bosz. Le Néerlandais faisait pourtant rêver avec ses idées de jeu offensif. Mais huit mois après son arrivée, la conclusion s'impose : c'est un fiasco. L'OL, 10e, manquera très certainement la qualification pour la Champions League, tellement vitale pour ses finances. Un échec à 250.000€ mensuels.