Album photo

ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Zapping But! Football Club
1/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Si l'ASSE se retrouve dans une situation sportive très délicate, elle le doit à sa gestion depuis de nombreuses années mais aussi à ses nombreuses erreurs de recrutement ces deux dernières saisons. Tour d'horizon de ses Flops, au cas par cas...

2/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Adil AOUCHICHE

Adil Aouchiche devait être la figure de proue du projet jeunes de Claude Puel. Pour l'attirer, l'ASSE avait mis les moyens : 4 M€ de prime à la signature et un salaire de 180 000 € mensuels. A 18 ans, le milieu offensif avait brillé avec les U19 du PSG en Youth League, il était annoncé comme une pépite... Deux ans plus tard, le numéro 17 n'est toujours pas titulaire chez les Verts où il n'a inscrit que 2 buts en 71 matches. Le plus gros bide de ces deux dernières saisons, sportivement et économiquement, c'est lui. En interne, les oreilles de Puel sifflent à son sujet…

3/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Jean-Philippe KRASSO

Lors de l'aventure en Coupe de France en 2019-20, Puel avait flashé sur Jean-Philippe Krasso, révélé par le bon parcours d'Epinal. Mais l'attaquant, prêté au Mans (National) puis à l'AC Ajaccio (L2), a vite montré ses limites. En deux saisons, il n'a inscrit qu'1 but en 25 matches sous le maillot vert.

4/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Panagiotis RETSOS

Wesley Fofana transféré à Leicester pour 40 M€, l'ASSE avait quelques jours devant elle pour lui trouver un remplaçant à la fin de l'été 2020. Son choix s'est porté sur Panagiotis Retsos, recommandé par Jean-Luc Buisine. Mais le défenseur grec avait enchaîné les blessures à Leverkusen et Sheffield United, lors d'un premier prêt où il n'avait disputé qu'un seul match. Une fragilité qu'il a confirmée lors de son bref passage à l'ASSE, où il n'aura disputé que 4 matches. Depuis, Retsos a rejoint l'Hellas Verone. Avec qui il n'a disputé que 4 matches aussi, toujours tiraillé par ses adducteurs.

5/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Anthony MODESTE

Robert Beric transféré à Chicago, Jean-Philippe Krasso et Charles Abi en difficulté, l'ASSE avait besoin d'un numéro 9 en janvier 2021. Elle s'est orientée vers Anthony Modeste, sur les conseils de Jean-Luc Buisine. Mais l'ancien niçois, prêté par Cologne, a affiché d'entrée une piètre condition physique. Muet lors des 6 matches disputés sous le maillot vert, il a décidé de se faire opérer, victime d'une pubalgie. Un fiasco à près de 2 M€, compte tenu de son salaire important. Requinqué, l'attaquant totalise 19 buts en Bundesliga cette saison !

6/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Ignacio RAMIREZ

Après les échecs Abi, Krasso et Modeste, l'ASSE a tenté le pari Ignacio Ramirez l'été dernier. Seule recrue estivale, l'attaquant uruguayen a rejoint le Forez dix minutes avant la clôture du marché, prêté par le Liverpool Montevideo FC. Mais Puel était sceptique et il ne lui a jamais vraiment donné sa chance. Ramirez n'a eu droit qu'à 123 minutes en L1 avant de voir son prêt cassé dès la mi-saison. De retour en Uruguay, au Nacional Montevideo, il n'a toujours pas inscrit le moindre but avec son nouveau club...

7/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Enzo CRIVELLI

Après les échecs Abi, Krasso, Modeste et Ramirez, l'ASSE avait fait du recrutement d'un numéro 9 sa priorité du mois de janvier. Jean-Philippe Mateta (Crystal Palace) était pisté mais il est finalement resté en Angleterre. Sehrou Guirassy, lui, est resté à Rennes. Et après avoir un peu trop fait patienter Robert Beric, qui avait proposé ses services avant de signer en Chine, c'est Enzo Crivelli qui a débarqué dans le Forez. Un choix assez surprenant dans la mesure où l'ancien angevin était en difficulté en Turquie où il restait sur 48 matches sans le moindre but. De plus, il était gêné par un début de pubalgie. Et après avoir reposé ses adducteurs, Crivelli a enchaîné deux blessures musculaires. Entré en jeu contre Marseille (2-4), il n'aura porté le maillot vert que l'espace de 26 minutes...

8/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Joris GNAGNON

Licencié par le FC Séville en septembre dernier, Joris Gnagnon a tenté de se relancer à l'ASSE. Conscient qu'il lui faudrait du temps pour se reconstruire physiquement, Puel lui a proposé un contrat de 18 mois mais le défenseur a préféré signer pour 6 mois. C'était fin novembre, juste avant l'éviction de Puel... Depuis, l'ancien rennais est toujours en surpoids. Il n'a joué que deux matches officiels avec l'ASSE cette saison, en N3, en janvier et février. Des soucis musculaires à répétition le confinent à l'infirmerie et tout laisse à penser qu'il ne jouera jamais en L1 sous le maillot vert. La vraie question étant : comment l'ASSE a-t-elle pu enrôler un joueur qui pesait nettement plus de 100 kg lors de sa visite médicale ?

9/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Eliaquim MANGALA

Pour apporter plus d'expérience à une défense qui avait encaissé plus de 2 buts par match lors de la première partie de saison, l'ASSE est allée chercher Eliaquim Mangala, un joueur que connaissait bien Loïc Perrin, en charge du Mercato cet hiver. Mais l'ancien international n'avait plus joué depuis son départ de Valence au printemps dernier et cela s'est vite ressenti. Loin de son meilleur niveau, Mangala est en difficulté. Il enchaine les avertissements (7 en 11 matches) et les mauvaises prestations, au sein d'une défense plus que jamais en perdition.

10/10
ASSE : deux ans de gros Flops pour les Verts

Icon Sport

Bakary SAKO

Dix ans après son départ de l'ASSE, Bakary Sako était venu parfaire sa condition physique à L'Etrat, avec la réserve. Mais à son arrivée, Pascal Dupraz a été séduit et il l'a intégré à sa mission maintien, avec un contrat de 6 mois. A 34 ans, « Baky » restait sur une année sabbatique et une saison à Chypre... Buteur sur penalty en Coupe de France à Jura Sud (4-1), il a très peu joué en L1. Avec une seule titularisation, à Angers (1-0), où il avait dû être remplacé avant la mi-temps, blessé.