Album photo

OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro
1/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Pau Lopez (4)

Rien à faire jusqu'au but encaissé, sur lequel il ne peut pas grand-chose. A la 54e, il est sauvé par sa barre sur une frappe de Lindström à bout portant. Décisif à la 74e pour empêcher le but du 2-0 sur une tentative de Kolo Muani au point de pénalty et à la 81e sur un plat du pied de Kamada.

2/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Eric Bailly (5)

Pendant 43 minutes, il a été impérial. Et puis, il a voulu contrôler de la poitrine une ouverture dans la profondeur allemande. Mais il a perdu le ballon et cette erreur a entraîné l'ouverture du score... Un tacle exceptionnel à la 63e pour arrêter Kolo Muani, qui filait au but. Remplacé dans la foulée par Mattéo Guendouzi, qui a terriblement manqué à son équipe pendant la première heure de jeu.

3/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Leonardo Balerdi (4)

Après un début de match fébrile, conséquence de sa sortie prématurée samedi contre Lille (2-1), il coupe un bon centre à la 18e. A la 37e, il aurait pu ouvrir le score s'il n'avait pas fait qu'effleurer le ballon sur un centre de Clauss venu de la gauche. Pas de grosse erreur à son actif ce soir mais il n'inspire quand même pas la confiance. C'est déjà le cas en Ligue 1 alors en Champions League, le must du must, ça pique les yeux !

4/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Sead Kolasinac (5)

Un gros tacle sur Jakic dès la 7e minute histoire de montrer qu'il n'est pas là pour rigoler. Totalement enrhumé par Kolo-Muani à la 24e. Plusieurs bonnes interventions par la suite. A gauche dans la défense à trois, il fait vraiment le taf après avoir inquiété lors de ses six premiers mois. C'est juste qu'il n'était pas aligné à son meilleur poste ! Remplacé par Issa Kaboré à la 83e.

5/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Jonathan Clauss (4)

Pas aussi insaisissable qu'en Ligue 1. C'était déjà le cas contre Tottenham, ça s'est vérifié ce soir : la Champions League, c'est une marche encore trop haute pour lui. Rien de grave puisqu'il découvre l'épreuve. Mais le temps et les points perdus ne se rattrapent pas en football. Il finira certainement par se mettre au niveau mais l'OM sera éliminé d'ici là. Passé à gauche après que Nuno Tavares a reculé d'un cran, sans plus de réussite.

6/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Jordan Veretout (5,5)

Une très grosse activité en première période et des ouvertures souvent bien dosées. Mais comme ses partenaires offensifs n'étaient pas inspirés, son travail a été peu mis en valeur. Surtout que les Allemands n'ont rien lâché au milieu. En tout cas, il a été l'un des rares Olympiens à la hauteur de l'événement, même s'il a perdu plusieurs ballons en fin de partie, quand la fatigue s'est faite sentir.

7/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Valentin Rongier (4)

A l'instar de Bailly, il avait joué juste pendant 43 minutes. Mais sur la percée de l'Eintracht, il fait quasiment une passe décisive à Lindström en touchant le ballon de façon involontaire. Dur... Comme la plupart de ses coéquipiers, il a été bon mais la Champions League réclame un niveau d'excellence. Il n'y est pas encore...

8/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Nuno Tavares (4)

Un dégagement totalement raté à la 4e ayant abouti à un corner allemand. Premier tireur marseillais de la partie, du droit (8e). Un très bon centre vendangé par Sanchez à la 22e. Après un début de saison canon, il donne l'impression de chercher son second souffle. Et d'être plus timoré quand résonne la petite musique de la Champions League. Fait-il un blocage ou est-il déjà à bout de souffle ? Dans tous les cas, il faudrait qu'il épure un peu son jeu parce que c'est parfois du grand n'importe quoi !

9/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Gerson (3)

Dès la saison dernière, on craignait que sa lenteur soit problématique en Champions League. On en a eu une illustration ce soir. Pas dans le coup dès le coup d'envoi, il a été totalement dépassé par le rythme des Allemands. Igor Tudor a mis fin à son supplice à la 59e en le remplaçant par Amine Harit. Et pourtant, le Brésilien a eu l'air surpris !

10/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Dimitri Payet (4)

On attendait une masterclass, on a eu droit à une copie anonyme. Jamais trouvé dans les intervalles par ses partenaires, bien pris par les Allemands, le Réunionnais n'a pas pu distiller ses coups de patte. L'Eintracht avait compris qu'il fallait l'empêcher de combiner avec Alexis Sanchez. Il y est arrivé à merveille. Remplacé à la 59e minute par Cengiz Ünder, plus volontaire mais pas plus en réussite.

11/11
OM - Eintracht Francfort, les notes des Olympiens

Icon Sport

Alexis Sanchez (3)

On attendait de lui qu'il fasse la différence. Il a eu deux grosses occasions en première période, à 0-0. Mais il a expédié une grosse frappe du droit dans le petit filet de Trapp à la 11e puis a manqué sa reprise à bout portant à la 22e sur un bon centre de Tavares. Des tournants, forcément, parce que s'il avait ouvert le score dans un Vélodrome en feu, le match aurait changé d'âme. Remplacé par Luis Suarez à la 59e, qui a lui aussi raté une énorme occasion à quelques mètres du but en ratant sa reprise. Il a également vu une frappe qui partait bien être contrée dans les arrêts de jeu. Ce n'était pas la soirée des Sud-Américains !