Album photo

Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs
1/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

OL, Stade Rennais, LOSC, FC Nantes : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Découvrez en images notre équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1.

2/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Jonas Omlin (Montpellier)

Prime Vidéo a expliqué que l'international belge a explosé dans le vestiaire à la mi-temps. Ce qu'on a surtout vu c'est qu'il a été chercher six fois le ballon dans ses filet sans jamais stopper une frappe de Nice...
Note : 2/10

3/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Akim Zedadka (AJ Auxerre)

Le latéral droit prêté par le LOSC aura été en grande difficulté lors de la manita concédée par l'AJA face au Toulouse FC. Coupable de plusieurs erreurs dont une sur le penalty (38e), le jeune Chaïbi lui a fait beaucoup de mal. Remplacé dès la mi-temps par Gaëtan Perrin.
Note : 2/10

4/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Warmed Omari (Stade Rennais)

Déjà en difficulté face Kyei sur le premier but, le défenseur a précipité la chute des Bretons à Clermont (1-2). Exclu à la 83e minute après une faute sur Andric en position de dernier défenseur.
Note : 3/10

5/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Christopher Jullien (Montpellier)

Symbole de la défense héraultaise qui a pris l'eau face à Nice (1-6), il s'est complètement noyé face à Nicolas Pépé, Kephren Thuram et Ross Barkley...
Note : 2/10

6/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Nicolas Tagliafico (OL)

On aurait pu mettre Faitout Maouassa (Montpellier) à cette place mais le Champion du Monde nous a marqué par son manque totale d'implication et sa lenteur à la Beaujoire. C'est simple : les Nantais Fabien Centonze et Evann Guessand faisaient ce qu'ils voulaient dans son couloir. Difficile de se remettre dans le bain après sa grosse fête en Argentine et son mariage.
Note : 3/10

7/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Flavien Tait (Stade Rennais)

Dans le cœur du jeu, il s'est fait manger par le tandem Gastien – Magnin à Clermont. De nombreuses pertes de balle et aucun impact sur le jeu offensif. De quoi regretter Xeka, blessé le week-end denrier...
Note : 3/10

8/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Léo Leroy (Montpellier)

Le fils de Jérôme Leroy a sans doute connu l'un de ses matchs les plus compliqués depuis ses débuts en professionnel. Une heure la tête sous l'eau jusqu'à son remplacement par Wahbi Khazri...
Note : 3/10

9/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Tetê (OL)

Le Brésilien a fait de bons appels mais raté tous ses contrôles quand il s'est trouvé dans le sens du jeu. On est très loin du joueur insousciant et rafraîchissant qui nous a régalé sur les premiers matchs de la saison...
Note : 2/10

10/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Angel Gomes (LOSC)

A la baguette face au Stade Brestois, le Portugais n'a jamais existé en Bretagne jusqu'à sa sortie à la 74e minute remplacé par le jeune Carlos Baleba. On attend plus de lui, surtout quand il est associé à des feux follets comme Rémy Cabella et Adam Ounas.
Note : 3/10

11/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Karl Toko Ekambi (OL)

Le même que Tetê mais à gauche : le Camerounais a simplement raté tout ce qu'il a entrepris face à Nantes (0-0) : passes et contrôles ratés, frappes trop molles... Quand on a un joueur aussi maladroit sur le pré, difficile de marquer un but.
Note : 2/10

12/12
Ligue 1 : l'équipe type des Flops de la 18e journée de Ligue 1

Icon Sport

Mostafa Mohamed (FC Nantes)

Certains le défendront en disant qu'il pèse sur le jeu. Mais, face à Lyon, le Pharaon s'est la plupart du temps fait manger par Dejan Lovren et, sur sa seule occasion du match, seul face au but ouvert, il a trouvé le moyen de manger la feuille de match... Et de la digérer !
Note : 3/10