Album photo

ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 des meilleurs vendeurs de la décennie
1/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

L'AS Saint-Étienne se porte beaucoup mieux qu'il y a deux mois. Elle vient de quitter la zone rouge et de prendre ses distances avec les relégables. Un redressement qu'elle doit notamment à 11 hommes.

2/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Jean-Philippe Krasso

Avec 12 buts et 7 passes décisives, Jean-Philippe Krasso est à la fois le co-meilleur buteur de Ligue 2 et le meilleur passeur. Et après une période moins faste fin 2022, il porte à nouveau l'ASSE depuis le changement d'année. 3 buts et 3 passes décisives pour lui, déjà, en 2023. Le Monsieur + des Verts, indiscutablement.

3/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Gaëtan Charbonnier

Gaëtan Charbonnier pesait déjà 3 buts (et une passe décisive) en seulement sept matches disputés avec l'ASSE avant de se blesser. Sa saison est malheureusement terminée mais le vétéran a joué un rôle essentiel dans le redressement de l'équipe. Sur le terrain, avec une précision chirurgicale devant le but, un sang froid remarquable, et en dehors, avec son aura, son tempérament. Sans oublier qu'en s'engageant avec le club malgré sa 20e place au classement, en décembre, c'est lui qui a ouvert la voie aux autres recrues, à son grand copain, Gautier Larsonneur, notamment.

4/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Gautier Larsonneur

L'ASSE avait un gros souci dans les cages en première partie de saison. Elle l'a réglé en allant chercher Gautier Larsonneur, auteur d'une grosse première partie de saison à Valenciennes. L'ancien brestois a signé deux clean-sheets d'entrée et il en totalise quatre en huit matches, dont six victoires. Régulièrement décisif, son impact a été immédiat.

5/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Niels Nkounkou

"Il amène beaucoup de verticalité et de vitesse. Offensivement, c’est très intéressant". Voilà ce que disait Laurent Batlles de Niels Nkounkou après la victoire à Nîmes. Depuis, le gaucher a provoqué le pénalty du 2-0 samedi dernier contre Pau. Buteur, passeur, il réalise des débuts intéressants alors que ses premiers matches avaient pu inquiéter. Les pistons, essentiels dans le système préférentiel de Batlles, n'avaient pas donné satisfaction lors de la première partie de saison. Lui, si.

6/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Dennis Appiah

"Dennis peut jouer latéral et défenseur central, et piston droit aussi, on sait qu’il peut le faire avec des qualités différentes par rapport à d’autres joueurs qui jouent parfois à ce poste-là. Dennis, c'est la force tranquille. Il connait parfaitement le poste où il joue. Il dégage beaucoup de sérénité et maturité. C'est pour tout ça qu'on est allé le chercher". Laurent Batlles ne tarit pas d'éloges non plus sur Dennis Appiah. Et si l'ancien Nantais n'est pas forcément la recrue dont on parle le plus, lui aussi joue un rôle important dans le renouveau de l'équipe. Fiabilité, professionnalisme, il apporte beaucoup, avec son expérience, sa rigueur, son état d'esprit. L'ASSE n'est plus la 20e défense de Ligue 2 et il y contribue. Il a même offert une passe décisive à Ibrahima Wadji le week-end dernier. Un renfort, un vrai.

7/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Anthony Briançon

Le capitaine des Verts n'est pas étranger non plus aux progrès défensifs de l'ASSE et à son renouveau. Il enchaîne les bons matches depuis le début de l'année. Freiné par sa blessure spectaculaire contre Sochaux, quand il est allé heurter le poteau pour tenter d'empêcher un but, l'ancien Nîmois est monté en puissance. Après une opération des croisés l'an dernier et une première partie de saison difficile, il retrouve son meilleur niveau. Et se comporte en leader.

8/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Thomas Monconduit

Lui aussi retrouve son niveau après une première partie de saison plutôt poussive, terminée par une blessure. Thomas Monconduit tient un rôle important dans le système mis en place par Laurent Batlles et il le tient bien, rappelant à tout le monde qu'il ne compte pas 147 matches de Ligue 1 (6 buts, 6 passes décisives) par hasard. Un maillon fort de l'équipe depuis quelques semaines.

9/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Ibrahima Wadji

Décalé sur un côté contre Laval (1-0), Ibrahima Wadji était sorti sous les sifflets après un match raté. Mais après avoir chauffé le banc, il a profité de la blessure au dos de Gaëtan Charbonnier pour retrouver une place de titulaire contre Annecy et inscrire son 4e but avec l'ASSE. Puis un 5e à Nîmes où il est parti de sa moitié de terrain pour marquer. Et un 6e le week-end dernier contre Pau. Il retrouve son efficacité et comme Laurent Batlles l'a souligné, il pèse sur les défenses et étire les lignes avec sa vitesse, ses appels.

10/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Mathieu Cafaro

Mathieu Cafaro a lui aussi fait partie des satisfactions de ce début d'année et ses buts ont compté. Contre Laval, il avait inscrit l'unique but de la rencontre, en fin de match, sur un caviar de Jean-Philippe Krasso. Avant d'inscrire le but d'une autre victoire, contre Annecy, d'une superbe frappe lointaine.

11/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Aïmen Moueffek

Avant de rechuter contre Dijon, Aïmen Moueffek avait enfin pu enchaîner les matches. Et rappeler à tout le monde quel joueur il est. Avec sa puissance, sa capacité à récupérer, à casser les lignes, sa présence avait fait beaucoup de bien au milieu.

12/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Laurent Batlles

L'ASSE était aux abois, dernière de L2, et lui était sur la sellette... Mais Laurent Batlles est toujours là et son équipe a sorti la tête de l'eau. Il n'y est pas étranger, forcément. Il a trouvé les remèdes, bien aidé par le Mercato. Son coaching en fin de match contre Sochaux (2-3) lui a été reproché, mais l'ancien troyen a su garder le cap, et la tête froide. Ses choix tactiques se sont avérés payants avec un retour à une défense à trois. Un système pour lequel il dispose enfin de pistons dignes de ce nom. Et un discours qui colle bien aux valeurs de l'ASSE, basées sur le travail et l'humilité. Ce bon début d'année, c'est aussi le sien.

13/13
 - ASSE : les 11 hommes clés du renouveau des Verts

Icon Sport

Le 12e homme, c'est Roland Romeyer !

Le 12e homme l'a encore rappelé contre Pau : il n'aime pas Roland Romeyer, il veut le voir partir, lui et son cher associé Bernard Caiazzo. Mais le président du Directoire a joué lui aussi un rôle essentiel dans le redressement de l'ASSE, n'en déplaise à ses détracteurs. Pourquoi ? Parce qu'il a mis la main à la poche, enfin, parce qu'il s'est donné les moyens de corriger le tir après une première partie de saison catastrophique et un Mercato estival raté en beauté. A sa décharge, un Mercato hivernal bien plus conforme aux besoins et aux ambitions du club. Romeyer a sorti le chéquier. Il a aussi pris les choses en mains dans certains dossiers, alors que le board tergiversait. Cela a été le cas notamment pour le transfert de Gautier Larsonneur. Dans son avant-dernière chronique au Progrès, Patrick Guillou avait souligné, à sa façon, le rôle joué par Romeyer... "Dans le monde des affaires, la table est un élément incontournable. On s’y retrouve, on s’y réunit et on y œuvre en bonne intelligence. Les actionnaires, longtemps le dos au feu et le ventre à table, ont semble-t-il compris l’urgence de la situation. Finis le régime sec et la restriction des crédits. À force d’avoir trop tiré sur la corde, le comité de pilotage a enfin décidé d’assurer la sécurité du manège".