Lionel Messi
Lionel MessiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TACLE

PSG : le Real Madrid sort l'artillerie lourde pour contester le Ballon d'Or de Messi

Gardien du Real Madrid pendant 16 ans (1999-2015), Iker Casillas ne comprend pas comment Lionel Messi a pu recevoir le Ballon d'Or 2021. Il n'est pas le seul...

Zapping But! Football Club PSG : le palmarès complet des Parisiens

La propagande du Real Madrid pour que Karim Benzema soit sacré Ballon d'Or 2021 n'a donc pas fonctionné. En dépit des sorties médiatiques régulières des anciens comme des joueurs actuels merengue, le Français a terminé 4e, derrière Lionel Messi, Robert Lewandowski et Jorginho. Mais ce n'est pas parce que la mission a échoué qu'elle doit s'arrêter. Ce mardi matin, plusieurs personnalités madridistes font entendre leur voix pour exprimer leur désaccord avec le septième sacre de Messi.

Le plus virulent est Iker Casillas. Sur Instagram, l'ancien gardien du temple madrilène (1999-2015) a écrit : "Il est de plus en plus difficile de croire dans les récompenses du football". Ce qui suggère fortement que les votes en direction de La Pulga étaient orientés… Partenaire de Karim Benzema, Toni Kroos a été encore plus direct : "Pourquoi Karim n'a pas été Ballon d'Or ? Ce qui ne va pas cette année, c'est surtout la première place. Leo ne mérite pas le Ballon d'O. Aucun doute sur le fait qu'avec Cristiano, il a été le joueur de la décennie écoulée mais cette année, il y avait d'autres joueurs devant lui".

Finalement, seul Carlo Ancelotti est resté droit dans ses bottes : « Benzema 4e au Ballon d’Or ? Nous devons reconnaître ces situations à leur juste valeur. Messi a gagné et il reste un grand joueur. Rien de plus. Espérons qu’un madrilène le gagnera l’année prochaine. Benzema aura plus de motivation pour terminer premier la prochaine fois. »

Casillas et Kroos critiquent la victoire de Messi dans le Ballon d'Or

Le mythique gardien du Real Madrid Iker Casillas ne comprend pas que Lionel Messi ait été élu Ballon d'Or pour l'année 2021. Coéquipier de Karim Benzema au sein de la Maison Blanche, Toni Kroos a fait passer le même message.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet