PSG : Mercato, mise au point, Tuchel met un immense coup de pression à Leonardo
Credit Photo - Icon SPORT
par Benjamin Danet
POINT-PRESSE

PSG : Mercato, mise au point, Tuchel met un immense coup de pression à Leonardo

L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, était en point-presse il y a quelques minutes seulement. Voici ce qu'il faut en retenir, avant le venue d'Angers (21 heures) demain au Parc des Princes.

Depuis quelques minutes, l'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, est face aux médias. Et ce à quelques heures de la réception du SCO d'Angers, demain au Parc des Princes à 21 heures.

Voici ce qu'il faut retenir. "A Reims, on a essayé quelque chose sur le plan tactique avec Neymar en position reculée. Il en a fait un peu trop sur le plan défensif, mais c'est ma responsabilité. Il a fait un très bon match, mais je pense que si Neymar doit défendre, il doit le faire un peu plus haut sur le terrain. En tous cas, il est fiable. Toujours la."

Tuchel a ensuite évoqué d'autres sujets. Sur certains de ses blessés, notamment. "Neymar et Gueye ont fait tous les entraînements, avec tous les exercices. Aucun problème pour eux quant au match d'Angers." Est ensuite venu le cas du Mercato. Et de toute évidence, le technicien allemand attend plus que jamais des renforts. "Est-ce que mon effectif actuel me suffit ? Si on reste avec ce groupe, on ne peut pas demander la même chose que l'an passé. Notamment en Ligue des Champions. Regardez Liverpool, ils n'étaient pas au Final 8 et ils ont depuis recruté lors de ce Mercato. Nous, non. Et c'était déjà difficile d'arriver en finale, vous savez. Mon effectif est-il moins fort aujourd'hui ? Je vous réponds oui. On va faire le plus possible, bien entendu. On ne va pas accepter des excuses. Mais on a perdu des joueurs, c'est la réalité. Et si ça reste en l'état, on ne peut pas et on ne pourra pas nous demander certaines choses. Le club sait de qui on a besoin. Maintenant, on attend. "

Enfin, et logiquement, il a été demandé à l'entraîneur parisien ce qu'il pensait de la décision, tombée hier soir, de la commission de discipline au sujet d'éventuelles injures d'Alvaro Gonzalez à Neymar lors du dernier Clasico. "On a eu peur, oui. Mais le fait que rien n'ait été décidé contre nous, c'est très bien. Avoir eu autant de joueurs suspendus, ça suffit."