AS Monaco - PSG (0-2) : le PSG remporte sa compétition fétiche et prolonge son invincibilité en Coupe
La joie des ParisiensCredit Photo - Icon Sport
par Stéphane Tan
COMPTE-RENDU

AS Monaco - PSG (0-2) : le PSG remporte sa compétition fétiche et prolonge son invincibilité en Coupe

Le PSG remporte la 14ème Coupe de France de son histoire en s'imposant face à l'AS Monaco (0-2). Un succès ô combien important pour le club parisien qui ne terminera pas sa saison sans trophée majeur !

Zapping But! Football Club PSG : les meilleures déclarations de l'année 2020

« Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne ». Le capitaine du Paris Saint-Germain Marquinhos a donné le ton en conférence de presse, à la veille de la finale de Coupe de France entre l’AS Monaco et le Paris SG. Plus que jamais, cet adage prend tout son sens pour les Parisiens qui jouent très gros au Stade de France. Cette 104ème édition de la Coupe de France est l’occasion pour les Rouge et Bleu de sauver une saison où la menace d’une saison blanche plane.

Le parcours historique en Ligue des Champions a pris fin en demi-finale face à Manchester City. Une compétition qui a pompé énormément d’énergie aux Parisiens qui se retrouvent désormais accrochés à l’espoir de voir un faux pas du LOSC pour espérer garder son titre. Ce trophée national – dont le PSG est le spécialiste avec 13 titres et une 7ème finale consécutive– est donc l’opportunité pour le club parisien de s’éviter une véritable crise. Du côté de l’AS Monaco, c’est l’occasion de récompenser une très belle saison et de remporter cette Coupe de France qui lui échappe depuis près de 30 ans.

Après la traditionnelle cérémonie en présence du Président de la République, Emmanuel Macron, qui a longuement salué les 22 acteurs de la partie, la finale a pu débuter. Dans l’enceinte dionysienne qui sonnait particulièrement creux sans les supporters, cette finale débutait par un long round d’observation. Ces deux équipes se connaissaient et se redoutaient. On assistait à une première mi-temps très tactique, où les acteurs de la rencontre respectaient à la perfection les consignes de leur entraîneur respectif.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

L'AS Monaco se saborde

Le PSG avait la possession de balle, pendant que le bloc très compact des Monégasques résistait en attendant une faille pour placer un contre. Les occasions n’étaient pas légion et ce n’était que sur des erreurs que la rencontre s’animait. La première venait de Marquinhos, pourtant si solide d’ordinaire. Une balle perdue face à Kevin Volland qui sprintait en filant au but, mais c’était sans compter sur l’intervention pleine de détermination de Navas (18e).

Une minute plus tard, c’était au tour de l’AS Monaco de faire une erreur qui s’avérait fatale. Axel Disasi laissait échapper le ballon après une passe de son gardien devant Kylian Mbappé qui n’avait plus qu’a décaler son coéquipier Icardi qui tirait dans le but vide (1-0, 19e). Les hommes de Kovac tentaient d’accélérer pour se rattraper de cette grossière erreur, mais la défense parisienne se montrait solide et attentive pour couper les situations dangereuses. Le PSG n’avait pas non plus pléthore d’occasions dans ce premier acte, hormis une frappe de Florenzi, bien servi à l’opposé par Di Maria (33e).  

Mbappé sans pitié face à son ancien club

La seconde mi-temps démarrait sur un rythme similaire. Sauf que les rôles s’inversaient avec des Monégasques avec la maîtrise du ballon et qui poussaient pour revenir au score. Côté parisien, l’absence de Neymar – suspendu malgré l’appel du PSG devant le CNOSF – se faisait cruellement ressentir dans l’animation offensive. Si Mbappé parvenait à faire la différence de temps en temps par sa vitesse, le champion du monde français était très surveillé par son ancien club.Plus les minutes avançaient, plus les hommes de Mauricio Pochettino reculaient. Si l’ASM ne se montrait pas forcément dangereux, ce scénario d’un seul petit but d’avance était trop familier pour les supporters parisiens. La pression s’intensifiait sur les cages de Navas qui devait s’employer pour détourner sur sa transversale un centre tir de Gelson Martins (69e).

A l’approche du dernier quart d’heure, l’AS Monaco poussait de plus en plus et forcément se découvrait par la même occasion. Alors que le PSG se recroquevillait de plus en plus, Mbappé réveillait les siens grâce à une inspiration géniale, mais son lob terminait sur la barre transversale (80e). Sur l’action suivante, Di Maria faisait reculer la défense monégasque et trouvait magnifiquement Mbappé qui doublait la mise d’un subtil ballon dosé du pied gauche (2-0, 81e). Le but du KO. Dans une finale qui ne restera pas dans les annales, le Paris Saint-Germain a fait l’essentiel. Remporter un trophée majeur pour sauver sa saison !

 

Pour résumer

En s'imposant ce mercredi face à l'AS Monaco (2-0), le PSG remporte la Coupe de France 2020-2021.

Stéphane Tan
Article écrit par Stéphane Tan