FC Barcelone - PSG (1-4) : les tops et les flops d’une soirée royale pour les Parisiens
But de Moise Kean face au FC BarceloneCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CARTON

FC Barcelone - PSG (1-4) : les tops et les flops d’une soirée royale pour les Parisiens

Le PSG a fait un grand pas vers la qualification ce soir en s’imposant largement sur la pelouse d’un FC Barcelone dépassé (4-1). Trois joueurs ont particulièrement brillé dans les rangs parisiens, deux ont beaucoup déçu chez les Catalans.

Les tops

Marco Verratti : à son arrivée, Mauricio Pochettino a tenu à faire jouer le milieu de terrain italien un cran plus haut, c’est-à-dire en meneur de jeu. Une mauvaise idée pour beaucoup, surtout que le Petit Hibou a rencontré quelques difficultés d’adaptation. Mais ce soir au Camp Nou, il a démontré qu’il avait largement les qualités pour faire carrière à ce poste. Sa passe en une touche sur le but de Kylian Mbappé à la 32e minute est un pur bijou. Et c’est ainsi que l’idée de Pochettino est devenue géniale…

Kylian Mbappé : l’absence de Neymar le mettait en avant. Le champion du monde était mis face à ses responsabilités, on allait voir s’il avait les épaules pour supporter une telle pression. On a vu. Non seulement il a inscrit le but égalisateur de son équipe en se jouant de Clément Lenglet mais il a également constitué un danger constant pour la défense barcelonaise, jusqu’à inscrire le deuxième but des siens à la 65e. Puis le troisième à cinq minutes du coup de sifflet final. Un triplé magistral pour faire taire les critiques. Quand il est à ce niveau, mélange de puissance, de rapidité et de technique, il est vraiment l’un des meilleurs joueurs du monde. Et il a en outre dépassé Pedro Miguel Pauleta (109) au classement des canonniers du PSG avec 111 réalisations.

Moise Kean : dans son duel à distance avec Mauro Icardi, également titulaire ce soir, l’Italien a fait fort. Non seulement il a marqué le troisième but des siens à la 70e mais il a aussi énormément travaillé pour son équipe. Alors que l’Argentin, comme à son habitude, n’a servi à rien en dehors de la surface de réparation, où il a d’ailleurs été très peu trouvé. Ça sent le transfert définitif en fin de saison !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PSG

Les flops

Clément Lenglet : depuis le début de la saison, il est dans le dur. Mais les blessures ont contraint Ronald Koeman à l’aligner plus souvent qu’il ne l’aurait certainement voulu. Ce soir, l’ancien Nanceien retrouvait pourtant Gerard Piqué, son partenaire de l’axe préféré. Ça ne l’a pas empêché de se faire déposer par Mbappé sur le but de l’égalisation. Et de vivre une soirée en tous points cauchemardesques. Quand la nouvelle direction va arriver, il y a des chances qu’il soit invité à aller voir ailleurs.

Gerard Piqué : il disputait son premier match depuis sa grave blessure sur la pelouse de l’Atlético Madrid (0-1) le 21 novembre. Et ça s’est vu. Sa titularisation par Ronald Koeman relevait davantage d’une volonté de rassurer le reste de l’équipe que d’un réel besoin. Car après deux mois et demi d’arrêt, il était évident que le défenseur central de 34 ans allait énormément souffrir au niveau physique. Surtout qu’en face, il avait de sacrés clients comme Kylian Mbappé, réputé pour sa vitesse. Comme pour Lenglet, une soirée à oublier…