FC Barcelone – PSG (1-4) : Mbappé, Pochettino... Ménès s'enflamme pour Paris et détruit le Barça
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

FC Barcelone – PSG (1-4) : Mbappé, Pochettino... Ménès s'enflamme pour Paris et détruit le Barça

Pierre Ménès, le consultant Canal Plus, a livré son analyse de la large victoire du PSG sur la pelouse du FC Barcelone (4-1).

Zapping But! Football Club PSG : les enjeux de la rencontre face à l'OGC Nice

Après la démonstration sur le terrain, c'est l'heure de récolter les lauriers du côté du PSG. Le club de la capitale a réalisé un match énorme face au FC Barcelone et forcément, Pierre Ménès est en première ligne pour saluer la très belle performance des Parisiens.

Évidemment, Kylian Mbappé est très vite mis à l'honneur. Souvent là pour le défendre, Ménès savoure donc encore mieux le show du buteur français. « On l’a tellement critiqué, certains supporters parisiens voulant même le voir partir… Hier soir, il a apporté la réponse. Une réponse qu’on attendait depuis un moment, c’est vrai. Mais il a dit qu’il voulait avoir plus de responsabilités et hier soir, en l’absence de Neymar, il les a prises avec un triplé retentissant dont deux buts somptueux. On sentait depuis quelques semaines que, même s’il n’était pas forcément en réussite, il avait retrouvé les jambes. Sur un terrain de grande dimension et face à des défenseurs un peu lents, il s’est régalé. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

Pour Ménès, Pochettino a eu tout bon

Autre point sur lequel Ménès a insisté : les choix gagnants de Mauricio Pochettino. Le consultant du CFC souligne à quel point le coach argentin a eu tout bon dans sa gestion de son équipe de départ mais aussi de ses changements. « On attendait un peu la valeur ajoutée de Pochettino depuis son arrivée au PSG. On l’a vue hier soir. D’abord dans ses choix de départ, parce que titulariser Kean était couillu alors que la tentation devait être forte d’opter pour un dispositif plus défensif. Et puis le fait de sortir Gueye à la mi-temps était tout aussi judicieux. Cela semblait évident, mais certains ne l’ont pas fait, à l’image de Solskjaer avec Fred contre Paris. Que du bon coaching et un match qui pourrait fortement conditionner la fin de saison parisienne. »

Enfin, Pierre Ménès ne s'est pas privé de tacler un bien faible Barça. Trouvant notamment ahurissant d'avoir aligné un Gérard Piqué qui n'avait pas retrouvé la compétition depuis plusieurs mois. « Que disait-on avant le match ? Que le Barça était très fort en attaque et très faible en défense. Les joueurs de Koeman n’ont confirmé que 50 % de cette affirmation. Ils sont effectivement très faibles en défense. Aligner Piqué qui n’avait pas joué depuis trois mois était une idée de dingue. Et puis avec Dest, qui n’est pas au niveau, Mbappé s’est amusé. »