Credit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

Lorient FC - PSG (3-2) : Neymar seul au monde, première défaite de Pochettino, Danilo et Di Maria inquiétants

Battu sur la pelouse du Lorient FC (3-2), le PSG a perdu la tête de la Ligue 1 et des joueurs ont inquiété. Neymar a été le seul à tenir son rang.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

TOP

Neymar, l’assurance tout risque ! 

Double buteur sur penalty, Neymar a réalisé une très belle performance. Visé par les défenseurs lorientais, le Brésilien s’est agacé avant d’être rappelé à l’ordre par Mauricio Pochettino. Concentré sur sa tâche, le milieu offensif été le seul des quatre fantastiques à tenir son statut. Malmené par les Merlus, le champion de France a remis son destin entre les mains de son étoile... Mais, sans énergie, le PSG a fini par être surpris. Pourtant, juste avant la pause, Neymar a accéléré dans la surface pour obtenir un pénalty. Puis, en seconde période, il a profité d’une faute sur Icardi pour sanctionner Lorient sur pénalty… Dans cet exercice, l’ex-élément du Barça se montre intraitable. Il a été auteur d'un doublé qui aurait dû faire gagner son équipe... 

FLOPS

Pochettino, premier revers et première salve de critiques 

Perdre chez un promu fait toujours tache. Récemment arrivé sur le banc du PSG, Pochettino a mis en place une nouvelle préparation physique pour son groupe dans le but d'arriver prêt, mi-février, pour défier le FC Barcelone, en 8es de finale de la Ligue des Champions. Privé de cadres (Marquinhos, Verratti), l'Argentin avait l'occasion de faire une large rotation de son groupe. Beaucoup ont déçus (Kehrer, Danilo Pereira) et son schéma avec ses quatre fantastiques, dès le coup d'envoi, n'a pas payé. Ses changements tardifs (premier remplacement à la 82e) ont étonné tant son équipe paraissait en difficulté physiquement. L'ex-coach des Spurs devra réussir là où ses prédécesseurs ont échoué : trouver un système pour faire cohabiter ses stars. Au terme de la 22e journée, le PSG peut se retrouver sur la dernière marche du podium en cas de succès du LOSC, face à Dijon (17 heures).  

Di Maria, porté disparu 

À Lorient, Mauricio Pochettino avait décidé d’aligner ses quatre fantastiques. Si plusieurs d’entre eux ont déçu (Icardi et Mbappé), la palme revient à Di Maria. Pas dans le rythme, peu disponible, l’Argentin a traversé la partie sans peser sur la rencontre et en demeurant invisible. Son attitude à la perte du ballon a été inquiétante. Il a été remplacé le premier par son entraîneur, en fin de rencontre (82e). Son calvaire aurait pu s'arrêter plus tôt. 

Danilo Pereira, du déchet technique préjudiciable 

En duo avec Paredes, Danilo Pereira n’a pas fait oublier Marco Verratti. Dans l’utilisation du ballon, le milieu défensif a été incapable de se retourner rapidement pour déjouer la pression lorientaise ou de casser des lignes par la passe. Son apport médiocre à la construction a obligé Neymar à venir chercher les ballons plus bas pour organiser le jeu offensif des Rouge et Bleu. Dans une équipe de possession, ses qualités ne correspondent pas aux attentes de jeu de Mauricio Pochettino. Sur l’ouverture de la marque lorientaise, il est piégé par le pressing des Merlus. Inquiétant. 

Pour résumer

Battu sur la pelouse du Lorient FC (3-2), le PSG a perdu la tête de la Ligue 1 et des joueurs ont inquiété. Neymar a été le seul à tenir son rang.

Mathias Merlo
Rédacteur
Mathias Merlo