Manchester City - PSG (2-0) : le 4e arbitre a aussi déraillé, enquête lancée par l’UEFA ?
L'arbitre a expulsé Di Maria à CityCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
POINTS NOIRS

Manchester City - PSG (2-0) : le 4e arbitre a aussi déraillé, enquête lancée par l’UEFA ?

La qualification de Manchester City en finale de la Ligue des champions mardi aux dépens du PSG (2-0) est teintée d’une polémique arbitrale dont pourrait se saisir l’UEFA.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des transferts les plus chers

Les espoirs du PSG de disputer une deuxième finale de Ligue des champions se sont évanouis hier soir à Manchester. City, grâce à un doublé de Riyad Mahez, a encore dominé des Parisiens trop imprécis dans le dernier geste (2-0) et coupables d’avoir déraillé en fin de match. Avec le carton jaune d’Ander Herrera en première période, les Parisiens ont pris quatre jaunes plus un rouge. 

Au-delà de la provocation et de la malice de certains Citizens, les hommes de Mauricio Pochettino ont été heurtés par l’attitude de M. Kuipers. « L’arbitre a dit à Paredes : “F*** off’’, a certifié le milieu espagnol après le match. On parle de respect mais si on dit ça, on prend trois ou quatre matches de suspension ! » Ses affirmations ont été confirmées dans la foulée par Marco Verratti. « Moi aussi, il m’a dit : ‘‘F*** you’’, deux fois, a insisté l’Italien. Si je dis ça, je prends dix matches ! C’est sûr que je parle beaucoup avec l’arbitre mais je ne dis jamais ça. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« Peut-être que l’UEFA enquêtera »

Selon L’Équipe, « l’histoire de ce match n’est peut-être pas terminée. » Et pour cause, le coach du PSG a ouvert la porte à une enquête de l’UEFA. « Je crois que Marco et Ander se sont expliqués, on doit les croire, mais, maintenant, le plus important, c’est qu’on est éliminé. Je n’ai pas entendu depuis la ligne de touche, peut-être que l’UEFA enquêtera, mais ce ne doit pas être une excuse. On est triste. C’est quelque chose dont l’UEFA devra prendre note », a affirmé Pochettino.

Pour ne rien arranger, une boulette du 4e arbitre a focalisé un peu plus les doutes sur le corps arbitral. Lors de l’entrée de Sergio Agüero en seconde période, le Grec Tasos Sidiropoulos a brandi son panneau pour annoncer le changement avec Phil Foden et c’est le numéro 9 qui s’est affiché en vert. Or l’Argentin, qui joue avec le n°10, lève les yeux, s’interroge puis signale l’erreur au 4e arbitre avec un certain dépit…

Pour résumer

L'UEFA pourrait être tentée de diligenter une enquête après la polémique arbitrale de Manchester City-PSG en demi-finales retour de la Ligue des champions (2-0).

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert