OM, OL, LOSC, Stade Rennais : un club de L1 invité avec le PSG en Super Ligue ?
Nasser Al-Khelaïfi, dissident de la SuperligueCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PROJET

OM, OL, LOSC, Stade Rennais : un club de L1 invité avec le PSG en Super Ligue ?

Douze des plus grands clubs européens ont décidé de créer une Super Ligue qui viendrait concurrencer la Ligue des champions. Deux clubs de L1 pourraient être amenés à les rejoindre.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

La planète football tremble. À la veille du comité exécutif de l’UEFA, qui doit valider aujourd’hui le projet de réforme de la Ligue des champions à partir de 2024, douze grands clubs annoncent qu’ils ont décidé de ne plus participer à la compétition phare gérée par l’instance européenne et de créer une Super Ligue : trois Espagnols (Real Madrid, FC Barcelone, Atlético de Madrid), trois Italiens (Juventus Turin, AC Milan, Inter Milan) et six Anglais (Liverpool, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Totteham et Arsenal).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Le PSG et un autre club de L1 invité à rallier le projet ?

L’objectif de cette nouvelle compétition est de regrouper 20 clubs, dont 15 membres fondateurs (il en manque trois aujourd’hui) présents à chaque édition, auxquels se joindraient cinq autres, saison après saison, selon des modalités encore à définir. Les 20 participants seraient répartis, dans un premier temps, en deux poules de dix en matches aller et retour, soit 18 dates pour chaque formation engagée. Les rencontres seraient programmées les mardi, mercredi et même peut-être le jeudi et viendraient donc concurrencer frontalement la Ligue des champions. La volonté des clubs fondateurs est de débuter le plus vite possible, pourquoi pas dès 2022-2023.

À date, il n’y a pas de clubs français ni allemands concernés, le PSG et le Bayern Munich n’ayant pas donné suite pour rejoindre le groupe des fondateurs. Mais pourront-ils résister longtemps ? Selon les informations de L’Équipe, la volonté des instigateurs de cette Super Ligue est que deux clubs français, minimum, y participent chaque année. La balle est désormais dans leur camp.