PSG : Al-Khelaïfi a torpillé la Super Ligue, les clubs anglais lâchent le projet !
Nasser Al-Khelaïfi (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MORT-NÉ

PSG : Al-Khelaïfi a torpillé la Super Ligue, les clubs anglais lâchent le projet !

Le projet de Super Ligue européenne lancé en grande pompe dimanche soir semble déjà mort-né. Et le PSG ne serait pas totalement étranger à ce dénouement rocambolesque.

Zapping But! Football Club PSG : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

Circulez, il n’y a bientôt plus rien à voir. Ce mercredi, la presse sportive européenne se félicite dans son ensemble de la mort annoncée de la Super Ligue lancée dimanche soir et qui semble déjà vivre ses dernières heures. Hier soir, Manchester City a communiqué qu’il avait engagé le processus de sortie de la Super Ligue.

Il était bientôt suivi par Manchester United, Tottenham, Arsenal, Liverpool et Chelsea (à 6h ce matin). Soit l'intégralité des six équipes anglaises fondatrices du projet en compagnie du Real Madrid, de l’Atlético de Madrid et du FC Barcelone en Espagne, de la Juventus Turin, de l’Inter Milan et de l’AC Milan en Italie. Les Rossoneri sont à deux doigts de claquer la porte. Pour Florentino Pérez, à l’initiative de ce dossier depuis le début, il s’agit d’un échec cuisant. Son ami Nasser Al-Khelaïfi, fermement opposé à la création de cette ligue fermée, n’y serait pas totalement étranger.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« C’est surtout la fermeté du PSG et des clubs allemands qui fragilise la Super Ligue »

« C’est surtout la fermeté du PSG et des clubs allemands qui fragilise le format de Super Ligue, assure L’Équipe dans son édition du jour. Aujourd’hui, les promoteurs de ce projet quasiment mort-né semblent donc au bout du rouleau. Pas un club n’est venu les rejoindre et le financement pose question. Qui peut vraiment croire qu’ils contracteraient un emprunt de plusieurs milliards d’euros pour se lancer dans une telle opération ? Surtout s’ils perdent les recettes de la… Ligue des champions et risquent, à terme, l’exclusion de leurs championnats nationaux. »