Nasser al-Khelaïfi
Nasser al-KhelaïfiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRITIQUES

PSG : après Tebas et le Bayern Munich, le Qatar a un nouvel ennemi

Le dopage financier du Qatar au PSG a trouvé un nouveau pourfendeur, dans un pays jusqu'à présent neutre. Après l'Espagne via Javier Tebas et l'Allemagne avec le Bayern ou Dortmund, c'est au tour de l'Italie et du Napoli de s'y mettre.

Zapping But! Football Club PSG : l'historique des blessures de Neymar

On sait que la plupart des clubs français déplorent le dopage financier du Qatar au PSG et les petits arrangements de la LFP avec l'Etat pétrolier pour bénéficier des droits TV de beIN. On sait aussi que Javier Tebas en Espagne ou le Bayern Munich en Allemagne ne perdent pas une occasion de dire combien ces pratiques sont immorales. Eh bien, désormais, Nasser al-Khelaïfi et l'émir ont un nouvel ennemi, venu d'Italie, en la personne d'Aurelio De Laurentiis. A l'occasion de la sortie d'un livre consacré à son club, le président du Napoli s'est lâché.

"La façon dont le football fonctionne est rigide, prend beaucoup d'énergie, et il n'y a pas de répartition égale sur le plan économique. Les seuls qui deviennent riches, ce sont les institutions, l'UEFA. On ne comprend pas bien pourquoi l'UEFA ne se contente pas de faire un travail de secrétariat général. Nous avons créé l'Association européenne des clubs (ECA), mais elle est désormais l'otage des Qataris. Ceferin est dans les bras du président du PSG, il est en adoration devant ce Qatar si fort, si puissant, si brillant." A qui le tour ?

De Laurentiis (Napoli) écœuré par l'UEFA et le Qatar

Le président du Napoli, Aurelio De Laurentiis, a fait part de son indignation devant les relations entre l'UEFA et le Qatar. Il reproche notamment au président de l'instance continentale d'être trop proche du président du PSG, Nasser al-Khelaïfi.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet