PSG - FC Nantes (1-2) : un cliché a fuité et fait scandale dans l’affaire Di Maria
Angel Di Maria (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
RÉSEAU SOCIAL

PSG - FC Nantes (1-2) : un cliché a fuité et fait scandale dans l’affaire Di Maria

L’affaire des cambriolages visant les familles d’Angel Di Maria et Marquinhos durant PSG-FC Nantes dimanche (1-2) a connu un nouveau rebondissement.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

On devrait encore parler un bout de temps de l’affaire des cambriolages visant les familles d’Angel Di Maria et Marquinhos. Si les deux événements n’auraient pas de lien, L’Équipe s’est attardé sur celui dont le milieu offensif du PSG a été victime dimanche en plein match contre le FC Nantes au Parc des Princes (1-2).

À en croire le quotidien sportif, le cambriolage aurait pu être évité puisqu’une équipe du commissariat de Neuilly-sur-Seine a été appelée vers 20 h 30 par des voisins de Di Maria qui avaient vu passer des gens dans leur jardin. Une fois sur place, ces fonctionnaires n’ont rien constaté et n’ont trouvé personne. Pas plus que l’agent de sécurité, employé par les Di Maria et stationné devant l’entrée.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Un policier risque un blâme ou un avertissement

Autre fait accablant dans cette affaire : un policier, membre de la compagnie départementale d’intervention de nuit qui s’est rendue en premier au domicile de Di Maria aurait publié un cliché de l’intervention sur un réseau social ! Il était arrivé sur les lieux juste après le cambriolage et avant l’arrivée de la Brigade de répression du banditisme. « Cette initiative a été très mal perçue au sein du club parisien mais aussi de la police. Le fonctionnaire a été identifié et va être prochainement sanctionné, explique L’Équipe en citant une source policière. Il risque un blâme ou un avertissement. »