PSG - FC Nantes (1-2) : coups, butin, traumatisme... toute la vérité éclate dans l’affaire des cambriolages
Angel Di Maria (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

PSG - FC Nantes (1-2) : coups, butin, traumatisme... toute la vérité éclate dans l’affaire des cambriolages

Angel Di Maria et Marquinhos ont bien été cambriolés dimanche en plein match entre le PSG et le FC Nantes (1-2). Le déroulé des faits a éclaté au grand jour.

Zapping But! Football Club PSG : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

De terribles événements ont eu lieu hier en plein match entre le PSG et le FC Nantes en clôture de la 29e journée de Ligue 1 (1-2). L’Équipe donne une version inquiétante du déroulement des faits en question. Plusieurs inconnus sont ainsi parvenus à pénétrer dans la maison occupée par Angel Di Maria et sa famille à Neuilly-sur-Seine et ont réussi à se faufiler, sans se faire remarquer, alors que des membres de sa famille étaient présents. 

Une fois à l'étage, les cambrioleurs ont mis la main sur le contenu d'un petit coffre-fort en dérobant des montres et des bijoux pour un préjudice estimé à plus de 500 000€. Informé, le parquet de Nanterre a aussitôt saisi les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne. « La femme du joueur et ses enfants étaient présents mais il n'y aurait pas eu de face à face avec les cambrioleurs, témoigne une source policière sur RMC Sport. La femme du joueur a été extrêmement choquée. Une crainte existait car les événements venaient de se passer et qu'il y avait une peur d'une nouvelle confrontation avec les cambrioleurs. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PSG

Le père de Marquinhos molesté

Dans le même temps, le domicile du père de Marquinhos a été, lui aussi, ciblé par plusieurs inconnus. Vers 21 heures, deux hommes ont surpris le père de Marquinhos (52 ans) alors qu'il venait de donner à manger à son chien dans son jardin. Sous la contrainte, la victime a conduit les deux inconnus dans sa maison et aurait alors reçu plusieurs coups, notamment au visage, au thorax et dans les côtes afin de révéler l'emplacement de ses biens de valeur. Les deux agresseurs ont ensuite fouillé intégralement le domicile alors que deux adolescentes étaient également présentes dans les lieux.

 

« Une première de voir deux joueurs cambriolés simultanément »

Les auteurs de ce cambriolage ont placé leur butin dans trois sacs de voyage et ont ensuite enfermé le père du joueur du PSG et les deux jeunes filles dans la suite parentale avant de prendre la fuite. « C'est, sans doute, une première de voir deux joueurs d'un même club cambriolés simultanément, confie un haut fonctionnaire. Pour l'heure, difficile de dire s'il s'agit d'une opération coordonnée par une seule et même équipe ou s'il s'agit d'une simple coïncidence. Ce qui semble assez certain est qu'ils ont attendu ce match contre Nantes pour passer à l'action ».