Javier Tebas
Javier TebasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PETRO-DOLLARS

PSG : Javier Tebas mitraille à nouveau le dopage financier

Le président de la Ligue de football espagnol, Javier Tebas, est reparti en croisade contre le dopage financier en vigueur au PSG ou à Manchester City, qui a pour conséquence une inflation des salaires et des montants des transferts.

Ça faisait longtemps ! Sans doute mobilisé depuis le début de l'année pour limiter les dégâts de la crise sanitaire dans le championnat d'Espagne, le président de la LFP, Javier Tebas, a profité d'une conférence à Bilbao sur les droits TV dans le monde du football et le fair-play financier pour mitrailler ses deux cibles favorites, le Paris Saint-Germain et Manchester City.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

"Le dopage financier devient un problème"

"Les salaires au niveau européen ont connu une inflation de 15% parce que des clubs comme le PSG ou Manchester City ne payent pas avec les revenus qu'ils génèrent mais avec du pétrole et du gaz. Ils ont plus de revenus publicitaires que le Real Madrid, le FC Barcelone et Manchester United sans avoir leur image de marque. Ils payent beaucoup que ce qu'ils ne gagnent et il faut faire en sorte que cela s'arrête parce que le dopage financier devient un problème pour le football européen."

Une saillie qui ne va pas manquer de provoquer des réactions indignées en France.

Pour résumer

Le président de la LFP, Javier Tebas, a mené une nouvelle charge à l'encontre du Qatar et d'Abu Dhabi pour leur dopage financier au PSG et à Manchester City.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet