PSG : le sprint final gâché par de grosses tensions internes ?
Marquinhos et NavasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRISE FINANCIÈRE

PSG : le sprint final gâché par de grosses tensions internes ?

Le non-règlement des primes de la saison dernière irrite fortement les joueurs du PSG. La grogne pourrait avoir des effets très négatifs sur les performances de l'équipe alors que débute le sprint final de la saison.

Zapping But! Football Club Mbappé - Haaland : le duel en chiffres

Le Paris Saint-Germain vit deux vies très différentes depuis plusieurs mois. Il y a la réalité et celle des rumeurs. Dans la première, les dirigeants annoncent plus de 200 M€ de pertes à cause des huis clos, de la crise des droits TV, etc. Dans la seconde, personne ne prend en compte la première et les rumeurs continuent d'annoncer la venue de joueurs à plus de 80 M€, quand ce n'est pas tout simplement Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo qui débarque. Forcément, ces deux mondes parallèles entraînent des incompréhensions.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Marquinhos et Navas, les plus remontés

Ainsi, L'Equipe explique que le vestiaire parisien commence à fortement s'irriter du non-versement des primes de la saison dernière. Celles-ci s'élèveraient à plus de 20 M€. Elles auraient dû tomber sur le compte des joueurs en septembre dernier, octobre au plus tard, mais l'effectit attend toujours. Et ce qui faisait sourire au début de l'automne ne fait plus rire du tout.

D'après le quotidien sportif, Marquinhos et Keylor Navas seraient les plus remontés. Des explications auraient été demandées à Leonardo, celui-ci se retranchant derrière la crise économique liée à la pandémie. Sauf que les Parisiens constatent que le club est capable de payer les indemnités de licenciement à Thomas Tuchel, qui s'élèvent à 8 M€… Le PSG aimerait fixer un échéancier afin que ses troupes abordent le sprint final de la saison avec l'esprit léger. Il serait effectivement dommage de tout gâcher pour une histoire de primes…