Lionel Messi au PSG
Lionel Messi au PSGCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ANALYSE

PSG - Leipzig (3-2) : Daniel Riolo allume Draxler, encense Mbappé et remet Messi à sa place

Convaincu par la brillante prestation de Kylian Mbappé contre le RB Leipzig mardi en Ligue des champions (3-2), Daniel Riolo l’a beaucoup moins été par celle de Lionel Messi au PSG.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des transferts les plus chers

Le PSG est revenu de loin hier en s’imposant contre le RB Leipzig. Menés et baladés une grande partie du match, les hommes du réactif Mauricio Pochettino ont dû attendre le money time pour repasser devant leurs adversaires et s’imposer sur un penalty en Panenka de Lionel Messi (3-2). Auparavant, Kylian Mbappé avait ouvert le score sur un contre avant d’offrir le ballon du 2-2 à son coéquipier argentin... très discret dans le jeu malgré son doublé.

« Messi, ça va être un joueur décisif par à-coups mais à côté de ça, il ne fait pas grand-chose, a pesté Daniel Riolo sur RMC Sport. Tu l’as pris pour briller, il te met un doublé important et si tu ne retiens que les chiffres et les stats tu peux te dire qu’il a été capital mais dans le jeu il n’apporte pas grand-chose. Il n’accélère plus, tu sens que tout peut partir de ses pieds et qu’il peut tout éclairer mais ça va être compliqué parce que ce n’est que Leipzig. Quand ça va être au-dessus, ça va être un peu compliqué. J’ai gardé un œil sur Liverpool, Atlético, Bayern... attention il y a beaucoup d’équipes en Ligue des champions. »

Si Riolo a encensé Mbappé, « l’individualité qui a sauvé le PSG », le très neutre Julian Draxler n’a trouvé aucune estime à ses yeux. « À un moment, j’ai oublié qu’il était là, a-t-il ironisé. Je pense qu’il veut jouer sans se salir. À mon avis, il est rentré dans le vestiaire, il a rangé le sac et il est parti. » Par ailleurs, la fête a été quelque peu gâchée. Près de vingt minutes après la victoire du PSG, des échauffourées ont éclaté en Tribune Auteuil, opposant supporters et stadiers venus pour stopper les bagarres.

Pour résumer

Convaincu par la brillante prestation de Kylian Mbappé contre le RB Leipzig mardi en Ligue des champions (3-2), Daniel Riolo l’a beaucoup moins été par celle plus discrète de Lionel Messi au PSG. L'attaquant argentin a néanmoins été meilleur que Julian Draxler.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert