PSG : Leonardo a mis en pétard les Ultras avec ses propos sur l'OM
Leonardo (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
RIVALITE

PSG : Leonardo a mis en pétard les Ultras avec ses propos sur l'OM

A l'occasion d'une interview face aux supporters, Leonardo a commis un crime de lès majesté au PSG : dire que Marseille était la ville du foot en France. Le CUP ne pardonne pas...

« Interpelés » par la sortie de Leonardo expliquant que Marseille était davantage une ville de foot que Paris, le Collectif Ultras Paris (CUP) est sorti du silence pour remettre à sa place le directeur sportif du PSG. « Ce n'est pas parce que la richesse et la beauté de la Ville Lumière ne se limitent pas au foot que nous ne sommes pas une Ville de foot et que nous ne respirons pas PSG », déplorent les plus fervents supporters avant de tacler Marseille : « A l'inverse que resterait-il à Marseille sans le foot ? La saleté ? La bonne mère ? La nostalgie d'un passé footballistique malhonnête et fantasmé ? ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

L'ignorance de Leonardo mise en avant

Puis le CUP s'offre un cours d'histoire : « Etonnant que M.Leonardo n'ait pas plutôt songé à mentionner la ferveur inégalée, la fidélité, le dévouement de ses propres supporters même et surtout quand notre club était au bord de la relégation. Mais pour cela, il faut connaître l'histoire de notre club, l'aimer et la respecter... Il faut sans doute surtout connaître ses supporters et le peuple du Parc des Princes. Peut être que 46 matches seulement en tant que joueur du club et un retour au sein de la direction quand les associations de supporters étaient bannies au Parc ne sont pas suffisants pour connaître la ferveur parisienne ? »

Par ailleurs, le Collectif déplore que Leonardo n'a jamais pris le temps de les rencontrer depuis son retour au poste de directeur sportif du PSG il y a presque un an et demi. « Vous verrez ça peut être plus facile et agréable qu'un rdv administratif... Surtout en sortant, vous saurez enfin que nous supporters parisiens vivons pour notre ville, nos couleurs et pour honorer l'histoire de notre club. Il ne s'agit pas de parler du respect de l'institution, il faut le prouver et LA RESPECTER ! »