PSG - LOSC : Lille, les cambriolages, l'état des joueurs, Pochettino avait des choses à dire
Mauricio Pochettino (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

PSG - LOSC : Lille, les cambriolages, l'état des joueurs, Pochettino avait des choses à dire

Mauricio Pochettino était en conférence de de presse à la veille du 8e de finale de Coupe de France entre le PSG et le LOSC (17h45).

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des transferts les plus chers

Lille, un sacré client

"Il y a beaucoup de qualité dans cette équipe. C'est une évidence. On devra faire en sorte d'être costauds, ce sera un match difficile. L'objectif ne change pas pour nous : gagner, gagner et encore gagner. Affronter la meilleure équipe du moment c'est peut être une bonne chose pour nous. On va essayer de les mettre en difficulté, s'adapter aux circonstances. Mais on sait que ce ne sera pas simple."

Turn-over possible en Coupe de France ?

"On est en train d'analyser le rendement de chaque joueur. On doit tenir compte de ça. Il y a un travail important du staff sur le plan physique et sur le mental. Mais on choisira la meilleure équipe pour affronter Lille car c'est un rendez-vous important.

L'état d'esprit du groupe

"Aujourd'hui, ça va un peu mieux. Dimanche soir, ce n'était pas terrible et c'est normal. Hier, il y avait encore beaucoup de préoccupation, mais ça passe peu à peu. Une semaine décisive sur le plan sportif ? Les matches sont importants pour tout le monde. On verra comment ça se passe, mais on ne sait encore ce qui est décisif avec ce 8e de finale de Coupe de France et le match de championnat contre Lyon."

Neymar

"Il ne sera pas la, demain, comme vous le savez. Notre objectif, pour lui et pour nous, c'est de compter sur Neymar pour le déplacement à Lyon."

Les cambriolages

"Le groupe est uni, mais ce qu'il s'est passé avec Di Maria et Marquinhos a bien entendu affecté tout le monde. C'est évident. On ne sait pas si on aurait pu gagner contre Nantes sans ces deux événements. Mais nous, on tente d'avancer et de gagner des matches. Si j'ai déjà été confronté à ce genre de problèmes ? Aucun staff technique dans le monde n'a pu connaître une chose pareille. On ne mesure pas encore les conséquences pour les joueurs, pour le groupe. On doit faire face, comme ça a été le cas avec les blessures, le coronavirus et j'en passe. Angel Di Maria va bien, Marquinhos aussi. Les familles vont bien, en dépit du stress que ça procure. Mais bon, restons positifs dans un contexte fou. On est en Coupe de France, en Ligue des Champions et on lutte pour le titre. Donc, on profite."