PSG - LOSC : un Paris bis assure avant la C1, les Tops et les Flops du choc
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

PSG - LOSC : un Paris bis assure avant la C1, les Tops et les Flops du choc

Dans un match où il ne fallait pas être en retard, le PSG a battu le LOSC (3-1) ce samedi soir au Parc des Princes. Les Tops et les Flops de ce choc de Ligue 1.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des valeurs marchandes des Parisiens

Les Tops :

Dembélé (7) : il ne marque pas et c’est bien son seul défaut ! L’ancien du Barça se dépouille pour récupérer les ballons hauts, il élimine et offre même une offrande à Gonçalo Ramos pour le 1-1 (10’). Une heure très concluante jusqu’à son remplacement par Barcola (61’), psseur décisif pour Randal Kolo Muani après avoir déposé Ismaïly (80’).

G.Ramos (6) : son profil rappelle incontestablement Mauro Icardi et le Portugais participe assez peu au jeu mais on lui demande de marquer (10’) et de se créer des occasions (45’+2) et il le fait. Toujours bien placé et auteur d’un gros travail au pressing. Sorti sous les applaudissements à la 74’ minute.

T. Santos (7) : le Portugais a fait vivre un cauchemar à Beraldo dans son couloir droit. En tête des ballons gagnés sur ce match.

Chevalier (6) : s’il ne peut pas grand-chose sur les deux buts parisiens, le portier lillois a sorti deux parades sublimes à 2-1 devant Gonçalo Ramos (45’+2) et Randal Kolo Muani (73’). On l'a aussi vu décisif pour éviter le 4-1 devant Barcola (85').

Les Flops :

Alexsandro (2) : pas dans un grand match, le défenseur des Dogues a d’abord perdu la balle sur une récupération haute de Dembélé sur l’égalisation (10’) avant de détourner dans ses filets le centre mou de Fabian Ruiz (17’). Sanctionné d’un carton jaune après s’être fait enrhumer par Mukiele.

Bentaleb (4) : à contre-temps et peu concentré, l’Algérien n’est pas encore complètement rentré de sa CAN.

Beraldo (3) : à gauche, ce n’est vraiment pas ça pour le Brésilien ! L’ancien du FC Sao Paulo se fait prendre comme un bleu par Tiago Santos sur l’ouverture du score de Yusuf Yazici (6’).

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Une soirée presque parfaite pour Luis Enrique qui a pu faire tourner ses cadres (Donnarumma, Hakimi, Marquinhos, Zaïre-Emery, Vitinha, Mbappé) en vue du 8ème de finale aller de Ligue des Champions contre la Real Sociedad mercredi … Et qui a pris les trois points face à une des équipes les plus dangereuses de Ligue 1.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.