Neymar (PSG)
Neymar (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
RETOUR

PSG : Neymar a déjà fixé son match de reprise, nouvelles tensions en vue avec Leonardo ?

Actuellement au Brésil pour soigner sa blessure à la cheville gauche contractée fin novembre à Saint-Étienne avec le PSG, Neymar (29 ans) travaille d’arrache-pied pour faire son retour à la compétition.

Zapping But! Football Club PSG : le Parc des Princes, une forteresse devenue vulnérable

Les fêtes de fin d’année enfin passées, Mauricio Pochettino espère être en mesure de compter sur tous ses cadres en forme le plus rapidement possible. Neymar y compris. L’international brésilien est resté dans son pays où il poursuit son travail de rééducation depuis son entorse à la cheville gauche.

À la différence de Lionel Messi (34 ans), son retour à Paris est programmé : ce sera dimanche. La veille, normalement, L’Équipe fait savoir que le joueur de 29 ans aura posé les béquilles et marchera sans leur aide. L’intéressé sait déjà quand devrait avoir lieu son match de reprise : à Lille, le week-end du 5-6 février. Avec de nouvelles crispations à l’horizon entre Leonardo et la Seleçao.

« Lui qui a obtenu une rallonge pour ne rentrer que dimanche à Paris n’a aucune envie de s’isoler ou de perdre du temps dans la perspective de son premier défi de l’année 2022 : être titulaire face au Real Madrid, le 15 février, en 8es de finale aller de la Ligue des champions, peut-on lire dans le quotidien sportif. Mais avant une reprise en L1, deux matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 pourraient le concerner, en Équateur, le 27 janvier, et face au Paraguay, le 1er février. Tite doit annoncer la liste des joueurs convoqués le 14 janvier et est tenté d’appeler l’homme aux 70 buts, même convalescent et même si cela devait crisper Leonardo et le PSG… »

Pour résumer

Actuellement au Brésil pour soigner sa blessure à la cheville gauche contractée fin novembre à Saint-Étienne avec le PSG, Neymar (29 ans) travaille d’arrache-pied pour faire son retour à la compétition contre le LOSC début janvier.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert