PSG : Neymar, une pique à l'OM… Tuchel était en forme !
Thomas TuchelCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet

PSG : Neymar, une pique à l'OM… Tuchel était en forme !

L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, était en conférence de presse ce samedi, à 24h du déplacement de son équipe à Reims. Et il avait des choses à dire, notamment par rapport à la commission de discipline.

C'est un Thomas Tuchel remonté qui s'est présenté devant les journalistes ce samedi. D'ordinaire, l'entraîneur allemand du PSG ne fait pas de vagues. Mais là, il n'a visiblement pas digéré les sanctions prononcées par la commission de discipline à l'encontre de ses joueurs (6 matches pour Kurzawa, 4 pour Di Maria, 2 pour Paredes et Neymar). Et il a tenu à le faire savoir…

Les sanctions contre ses joueurs

"Je peux comprendre la sanction à l'encontre d'Angel Di Maria. Il a eu une réaction qu’on n’aime pas. L‘équipe du PSG a eu 14 matches de suspension, Marseille seulement 4… Je ne peux pas comprendre. On a l’impression qu’on est les seuls responsables. Je n’aime pas ce qu’il s’est passé mais c’était une réaction."

Le déplacement à Reims

"Il y a eu une bonne attitude toute la semaine. Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas cette possibilité de travailler. C’est le moment de continuer demain. Je n’ai pas décidé si on jouera en 4-4-2 avec les quatre offensifs. Une crise avec Mauro Icardi ? Je suis convaincu que les buteurs sont des gars sensibles. Il a une phase pas facile, mais il doit rester calme et travailler pour retrouver de la confiance. Il a fait une bonne semaine, je suis confiant, ça va revenir. C’est comme avec Pablo Sarabia, des mauvaises passes arrivent. Il faut juste travailler. Ce que ça change d’avoir Neymar et Mbappé ? Ça change tout ! On a déjà trouvé des solutions sans eux, mais ils commenceront tous les deux, c’est sûr.”

L'intégration de Florenzi

"Avec Alessandro, nous sommes heureux et satisfait. Ce n’est pas facile de changer de ville, de club, de groupe. Mais il a déjà montré une intelligence. C’est un gars fiable, qui veut toujours s’entraîner. Après quelques minutes il était déjà intégré par le groupe."