PSG, OL : après Aulas, un entraîneur dénonce les faveurs arbitrales à Paris
Frédéric AntonettiCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Crouzet
REACTION

PSG, OL : après Aulas, un entraîneur dénonce les faveurs arbitrales à Paris

Frédéric Antonetti n’a pas apprécié l’arbitrage lors de Metz - PSG et l’a fait savoir en conférence de presse.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Antonetti pointe du doigt un arbitrage pro-PSG. L’entraineur du FC Metz est connu pour son caractère bien trempé et ne pas avoir sa langue dans sa poche. Après la défaite de son équipe face au PSG (1-2) ce mercredi soir, il a dénoncé les erreurs d’arbitrage, l’arbitre Jérémie Pignard ayant selon lui « le sifflet facile pour Paris ». 

«Vous avez vu le match ? Pourquoi à la fin c’est l’échauffourée ? Il y a une grosse faute sur De Préville. Il y a une faute sur Centonze, pas sifflée. L'arbitre a le sifflet plus facile pour Paris que pour Metz. Je peux comprendre beaucoup de choses, la "Parismania". Moi, je suis favorable au PSG et supporter du PSG en Coupe d'Europe. Mais quand on les joue, je veux être traité d'égal à égal. Et puis après on est sorti du match, c'est dommage on est sorti de notre soirée» - a lâché l’entraineur messin au micro de Canal + avant de revenir sur ces décisions en conférence de presse d’après match. (Propos retranscrits par FootMercato)

«On me dit qu'il y a peut-être un penalty pour nous, mais personne n'en a parlé. Il y a une main non ? Mais ça ne compte pas... Elle n'y est pas ? Je ne sais pas. Après, il y a deux coups-francs par contre, ils y sont parce que je les ai vus. Je pense que l'arbitre a manqué de discernement. Pourquoi il ne siffle pas, je ne comprends pas... Je trouvais qu'il avait le sifflet facile pour Paris (…) Sincèrement, je pense que si les deux fautes sont de l'autre côté, il siffle. Et c'est ça qui me gêne. ». (Propos retranscrits par FootMercato)

Des propos qui font échos à ceux de Jean-Michel Aulas suite au match PSG - OL qui avait lui aussi critiqué l’arbitrage face aux Parisiens, notamment pour le pénalty sifflé sur Neymar. « Il est temps pour l’arbitrage du foot de faire sa révolution, d’être transparent: la seule solution est d’avoir comme au rugby ds arbitres avec micro ouvert, tout comme les échanges VAR. Pourquoi refuser de voir la double faute d Neymar qui entraîne la chute de M Gusto? » - a laché le président lyonnais sur son compte Twitter. 

Antonetti pointe du doigt un arbitrage pro-PSG.

L’entraineur du FC Metz est connu pour son caractère bien trempé et ne pas avoir sa langue dans sa poche. Après la défaite de son équipe face au PSG (1-2) ce mercredi soir, il a dénoncé les erreurs d’arbitrage, l’arbitre Jérémie Pignard ayant selon lui « le sifflet facile pour Paris ».