PSG - OM (2-1) : Ménès critique Pochettino sur un choix fort
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INCOMPRÉHENSION

PSG - OM (2-1) : Ménès critique Pochettino sur un choix fort

Le journaliste de Canal+ Pierre Ménès ne comprend pas pourquoi l'entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, persévère dans sa volonté de faire jouer Marco Verratti en meneur de jeu.

Si le PSG a remporté son huitième Trophée des Champions d'affilée hier soir contre l'OM (2-1), il ne s'est guère montré emballant. Bien sûr, il s'est imposé sans forcer mais vu la marge que les Qataris lui ont offert avec le dopage financier, c'est la moindre des choses. L'équipe désormais dirigée par Mauricio Pochettino continue d'afficher des lacunes criantes dans le jeu et Pierre Ménès en a souligné une évidente lors de son analyse d'après-match.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

"Verratti n'a pas les qualités pour jouer meneur"

"Le PSG a donc remporté son dixième Trophée des Champions, le huitième consécutivement, au terme d’un match assez moyen. C’était le troisième en huit jours après cette courte trêve hivernale et il faudra m’expliquer l’utilité, en cette année si spéciale, d’avoir maintenu cette rencontre qui n’a fait qu’ajouter de la fatigue à la fatigue. Paris a gagné et pourtant, on a eu droit à un tout petit PSG, qui a joué sur un rythme qu’on peut qualifier de « pépère » si on veut être gentil et de « médiocre » si on veut être méchant."

"Avec une aberration, à savoir ce repositionnement de Verratti au poste de numéro 10 opéré par Pochettino. L’Italien n’a pas les qualités pour jouer à ce poste, il ne touche pas assez la balle et je le trouve bien meilleur et bien plus utile lorsqu’il joue plus bas. Heureusement pour les Parisiens, les Olympiens avaient décidé de ne pas jouer en première période. Mis à part Rongier qui a déclenché plusieurs fois un pressing frénétique, les autres reculaient systématiquement de vingt mètres dès que Paredes recevait le ballon."