PSG – RC Strasbourg (4-0) : Tuchel défend son bilan et répond à la polémique née en Allemagne
Thomas TuchelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

PSG – RC Strasbourg (4-0) : Tuchel défend son bilan et répond à la polémique née en Allemagne

Agacé de la fuite de certains de ses propos à la télévision allemande, Thomas Tuchel était néanmoins satisfait de son PSG après la victoire face à Strasbourg (4-0).

« Très heureux » de la victoire du PSG sur le RC Strasbourg (4-0), Thomas Tuchel avait des choses à dire pour son ultime conférence de presse de l'année. Content d'atteindre enfin la trêve, le technicien allemand réfléchit déjà à quelques idées pour recharger les batteries.

« Important de retrouver un état d'esprit »

« Physiquement, on doit se reposer. C'est pour ça qu'on a accordé neuf-dix jours off, même s'il y a un programme individuel à la maison. Il est important de retrouver un état d'esprit. Mais on va repartir sur un gros rythme. Je ne sais pas comment on va récupérer les blessés. Mais je suis content de cette performance contre Strasbourg, avec beaucoup de changements », a-t-il martelé.

En revanche, Thomas Tuchel était très agacé qu'une petite phrase sur son rôle « politique » au PSG se soit retrouvé à la télévision allemande. « Je n'ai pas donné mon autorisation pour ça. C'était une blague en Allemand, la traduction n'est pas correcte. On ne peut pas expliquer ça en traduisant mot à mot. C'était une blague. Ce n'est pas autorisé (de faire cela, ndlr) et ce n'est pas comme ça que ça se passe », a-t-il pesté.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« Je suis confiant sur le fait qu'on va finir champions »

Enfin, il a été question de faire le bilan du début de saison. L'ancien coach de Dortmund a défendu le sien malgré la troisième place en Ligue 1 : « Il y a des raisons qui expliquent pourquoi c'est aussi serré. Les blessures, le Covid-19, notre manque de préparation après la C1... On a accepté ces impératifs avec un Championnat plus serré. On ne doit pas perdre la tête. On a perdu des points mais on va combattre jusqu'à la fin. Je suis confiant sur le fait qu'on va finir champions. On attend toujours le maximum de nous. Nous sommes habitués à cette exigence. On doit aussi accepter que ce soit compliqué et qu'on ne peut pas jouer au même niveau. Mais j'ai vu une équipe qui n'accepte jamais de perdre et qui a toujours voulu surmonter les obstacles ».