par Benjamin Danet
OPINIONS

PSG : Riolo sort la sulfateuse, Petit demande que ça pète dans le vestiaire

Face au jeu proposé par le PSG depuis plusieurs semaines, certains consultants commencent à perdre patience. C'est notamment le cas d'Emmanuel Petit et de Daniel Riolo qui, après la défaite à Manchester City, y vont gaiement dans la critique.

Zapping But! Football Club PSG : les chiffres de la carrière de Georginio Wijnaldum

Etre exposé aux regards de tous et susciter de folles attentes renvoie parfois à de lourdes critiques. C'est le cas au PSG qui, en dépit de ses bons résultats en Ligue 1 et de sa qualification en 8es de finale de la Ligue des Champions, ne rassure pas quant au jeu proposé. Résultat, ceux qui attendent beaucoup plus de Messi, Neymar et consorts s'en donnent à coeur joie.

C'est déjà le cas d'Emmanuel Petit, champion du monde 1998 qui, dans Le Parisien, attend une révolte rapide. "Quitte à se brouiller, que ça jette un froid dans l’équipe, il serait peut-être temps que certains joueurs secouent un peu les mecs de devant et leur dise que ça suffit. Il faut que ça pète. Ce qu’on voit c’est un manque de respect pour les coéquipiers, pour les supporters. À chaque match, on sort frustré. Ce mercredi, j’en ai même vu qui ne faisaient plus les efforts tellement ils étaient dégoûtés. Ça ne peut pas durer !"

Toujours en nuance, Daniel Riolo, le consultant de RMC, va même plus loin dans la critique. Attention, la sulfateuse est de sortie. "Trouver ce qui marche bien au PSG devient impossible. Pochettino ne fait plus rien. Il a abandonné la barre. Il aligne 11 joueurs et attend que ça se passe. Si Mbappé est bon, on ne sait jamais, ça peut passer. Qu’on ne s’y trompe pas, Mbappé est le seul qui peut gagner un match. Ça ne viendra ni de Neymar, ni de Messi. Avoir de l’argent, c’est bien. Ça aide. C’est même capital pour gagner la Ligue des champions. Le PSG vient d’affronter un club très riche. Mais City qu’il perde ou gagne, joue chaque semaine et chaque match. C’est à chaque fois, une vraie équipe, un collectif et des vrais joueurs. 

A Paris, c’est le néant. Et le pire, c‘est que tout le monde s’en fout. Pochettino répète que tout va bien. Les joueurs ne parlent pas ou quand ils le font ne disent rien. Comment après un tel niveau à Manchester, les Parisiens peuvent affirmer avoir fait un bon match? C’est stupéfiant de bêtise, de mensonge, d’entourloupe. Tout au PSG devient une immense mascarade. Un jeu de dupes!"

Pour résumer

Face au jeu proposé par le PSG depuis plusieurs semaines, certains consultants commencent à perdre patience. C('est notamment le cas d'Emmanuel Petit et de Daniel Riolo qui, après la défaite à Manchester City, y vont gaiement dans la critique.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet