PSG – SCO Angers (6-1) : les 5 satisfactions parisiennes de la balade angevine
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

PSG – SCO Angers (6-1) : les 5 satisfactions parisiennes de la balade angevine

Ce vendredi soir, le Paris Saint-Germain n'a pas fait de détails face au SCO Angers (6-1). Plusieurs joueurs se sont démarqués. Décryptage.

Neymar voit double

Il n'avait pas encore marqué cette saison. Neymar a, cette fois-ci vu double sur des offrandes de Kylian Mbappé et Alessandro Florenzi. Surement pas ses réalisations les plus difficiles mais elles sont venus récompenser un match sérieux du Brésilien.

Julian Draxler maître au milieu

Positionné en dix, l'Allemand a été très bon, orientant le jeu. A l'origine du 3e but signé Neymar, Draxler a également marqué d'une très jolie reprise en première intention sur un centre de Bakker. Un match plein et un choix gagnant de Thomas Tuchel.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Alessandro Florenzi confirme

Très intéressant depuis son arrivée lors du Classique, l'Italien confirme qu'il est un excellent contre-attaquant. Ce vendredi soir, le joueur prêté par la Roma s'est offert un but sublime (7e). Son premier avec son nouveau club. Il a aussi offert un but à Neymar (47e). Techniquement, c'est très solide.

« Gana » Gueye un but qui fait du bien

Souvent critiqué, « Gana » Gueye est rentré en cours de jeu et a inscrit d'une frappe lointaine son deuxième but en deux ans avec le PSG. Cela va lui mettre un peu de confiance...

Kylian Mbappé a (enfin) marqué

Victime de Perdrag Rajkovic à Reims, le Champion du Monde est longtemps resté muet face au SCO, se mettant au service de Neymar sur le second but. Si Paul Bernardoni a retardé l'échéance, il n'a rien pu faire face à Mbappé à la 84e minute. Son deuxième but de la saison. Un but qui va lui faire du bien.

Keylor Navas, fin de série

S'il a encaissé son premier but de la saison sur un coup de casque d'Ismaël Traoré, le Costaricien a encore été précieux. Lors du premier acte et à 1-0, il s'est sacrifié aux devants de Bahoken. Il rassure vraiment son équipe...