PSG : Tebas ne se laisse pas impressionner et veut en découdre avec al-Khelaïfi
Javier TebasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RÉPONSE

PSG : Tebas ne se laisse pas impressionner et veut en découdre avec al-Khelaïfi

Le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, a répondu au courrier que lui avait adressé la LFP en démontant ses arguments et en proposant de rencontrer ses dirigeants ainsi que ceux du PSG pour en débattre.

Zapping But! Football Club PSG : l'historique des blessures de Neymar

On se disait bien aussi que Javier Tebas n’allait pas laisser passer pareille provocation. Le fameux courrier adressé par la LFP le 8 septembre au président de la Liga, dans lequel il lui était demandé de s’occuper de ses affaires et d’arrêter de critiquer le PSG, a trouvé une réponse. Quasi immédiate et très sèche, selon L’Equipe, qui en cite des morceaux.

Tebas explique que « les clubs de la Liga affichent de meilleurs rations économiques que la majorité des clubs français, dont le PSG, dont les finances sont maintenues à flot grâce aux contributions de plusieurs millions d’euros de son actionnaire au cours des trois dernières saisons. Nos déclarations sur le PSG sont fondées sur des données concrètes, un suivi et une analyse approfondie des comptes audités du club, ce qui nous a amené à conclure qu’ils existe des preuves suggérant des résultats économiques qui enfreignent le contenu et, plus important encore, l’objectif du fair-play financier, malgré l’acquittement par le TAS pour des raisons techniques ».

Mieux encore : selon le quotidien sportif, Tebas propose un rendez-vous aux dirigeants du PSG et à Vincent Labrune pour évoquer tous ces sujets. Le dopage financier des Qataris à Paris étant une réalité, on ne se fait pas trop d’illusion sur la réponse que la LFP donnera à cette proposition d’entretien. Dommage…

Tebas prêt à rencontre al-Khelaïfi

Le président de la Liga, Javier Tebas, a répondu au courrier de la LFP, qui lui demandait d’arrêter ses provocations. Non seulement il maintient ses accusations mais en plus, il se dit prêt à rencontrer Vincent Labrune et Nasser al-Khelaïfi pour en débattre avec eux.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet